• Un mariage pas "gay" du tout !

    Un mariage pas "gay" du tout !Celui de Paul Verlaine et de sa jeune épouse Mathilde, il a 38 ans et elle 18, mais le problème entre-eux est tout autre car le fait est courant à l'époque, non, ce qui les sépare et rend la vie très dure à vivre à l'épouse du poète s'appelle Rimbaud !

     

    Si la naïve Mathilde avait pu envisager qu'un jour le mariage pour tous serait légal, peut-être aurait-elle compris et réagit plus vite aux frasques de son mari : Seulement elle ne voyait alors en Rimbaud que le compagnon de bordée de son Paul, ne se privant d'aucun excès, allant même jusqu'à se "révolvériser" par amour !

    Elle souffrit mais ne comprit toujours pas pourquoi le 7 juillet 1873, il ne revint pas, tandis que malade elle lui avait demandé d'aller quérir le médecin : Il lui avait pourtant promis de s'améliorer, de renoncer à l'absinthe, et de la frapper sous son effet, après que lassé elle ait quitter le domicile conjugal en emmenant son petit Georges âgé de sept mois, avec elle, et que l’ayant cru elle ne soit revenue.

     

    Ce 7 juillet, elle l'attendit, s’inquiéta, le crût blessé, mort peut-être et dès le lendemain couru à la morgue.... où naturellement, il n'était pas, puisqu'en sortant de chez lui pour s'acquitter de sa mission il avait rencontré le jeune poète de Charleville, venu justement le prévenir de son départ immédiat pour Bruxelles, et de là s'en aller  découvrir le monde...

    En une seconde la décision de Verlaine est prise, le médecin pour sa femme ? Bof, son petit Georges ? Bof aussi !

    Les deux poètes vont alors chez la mère de Verlaine pour lui emprunter de l'argent avant de sauter dans le train. Seulement, n'ayant pas de passeport ils sont obligés de descendre  du train avant la frontière, (Ah! Le bon temps des frontières de jadis !), et de continuer à pieds, dormant dans les meules de foin et buvant comme des trous dans les auberges posées sur leur chemin.

     

    Enfin arrivés, et après avoir loué un presque taudis, ils se remettent à fréquenter les lieux ou l'on boit et s'éclate au mieux, puis fauché et plus de blé... légèrement repentant aussi, Verlaine écrit à son épouse pour la rassurer.

    Toujours aussi naïves et subjuguée par son grand homme, celle-ci décide d'aller le chercher. Quand elle arrive, si mignonne et toujours aussi ingénue, Arthur étant absent, Paul lui fait l'amour et repart avec elle. Il est sincère, mais en arrivant à la douane, réalisant qu'il ne peut se passer de son amant, il disparait et repart pour lui demander pardon.

     

    Les deux poètes se retrouvent, se disputent à nouveau, s'aiment de plus en plus, Paul écrit à Mathilde en l'injuriant et en lui reprochant d'avoir failli lui fermer le cœur de son amour à tout jamais. La jeune femme comprend enfin et horrifiée demande le divorce en se promettant de ne jamais lui permettre de voir son fils quelle veut protéger du mauvais exemple donné par son père.

     

    A demain mes ami(es). Merci de votre fidélité et n'oubliez pas, "Et Op, un p'tit com pour Nettoue".

     

    (publié le 9 juillet dans "Amoureux célèbre")

     

    Yahoo!

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    19
    nettoue Profil de nettoue
    Mercredi 10 Juillet 2013 à 14:41

    Mamyours

    Et parce-que c'était des génies de la poèsie, personne n'a condamné leur exès drogue, alcool etc !

    Bises mamyours

    18
    nettoue Profil de nettoue
    Mercredi 10 Juillet 2013 à 10:14

    Dr Wo

    On dirait bien que le génie efface toutes les turpitudes !

    17
    Mercredi 10 Juillet 2013 à 09:09

    La pauvre !!

     

    16
    mamyours
    Mardi 9 Juillet 2013 à 22:42

    bien triste histoire !!!

    bonne soiree

    mamyours

    15
    Mardi 9 Juillet 2013 à 19:48

    Ah ! Ces poètes !

    14
    Mardi 9 Juillet 2013 à 17:33

    salut

    c'était un mauvais homme , elle a eu raison de divorcer

    bonne journée

    13
    Mardi 9 Juillet 2013 à 15:46

    bonjour Nettoue  c'est vrai qu'a l'epoque  on se cachait  mais maintenant tout est si banal  que personne n'y aurai preté attention  bisous

    Marcel

    12
    Mardi 9 Juillet 2013 à 15:36
    11
    Mardi 9 Juillet 2013 à 15:35
    10
    Mardi 9 Juillet 2013 à 15:33

    Bonjour ma Nettoue,

    En ce temps-là on n'en faisait pas des gorges chaudes comme maintenant, il n'y a plus que cela qui compte, les pédales, Ce sont nous les anormaux, Comment est-ce possible de baiser une femme !

    Je te jure, quel monde, ton histoire est bien racontée, ils étaient plus discrets à l'époque, je trouve qu'ils auraient dû continuer, qu'ils fassent ce qu'ils veulent, pourquoi le crier sur tous les toits, pour moi ça restera dégoûtant et anormal c'est tout.

    Bonne fin de journée ma belle et gros bisous.

    9
    Mardi 9 Juillet 2013 à 15:14
    très triste hélas ce n'est pas le seul couple dans ce cas gros bisous et très bon mardi
    8
    Mardi 9 Juillet 2013 à 13:42

    Bonjour Nettoue,

    Bien que les homos ne me dérangent pas, ( il y en eut de tout temps), je trouve quelque peu incongru que l'on en fasse de nos jours une quasi apologie. C'est tout juste si les hétéros ne sont pas moqués et c'est cela que je trouve scandaleux. Fait-on des Hétéro pride  ou des Euro pride ? Non évidemment ! Alors puisque ces personnes doivent être considérées comme tout un chacun , ce qui est peut être logique de nos jours, pourquoi donc se différencient-elles en faisant ces manifestations. Demain commence à Marseille l'Euro pride et ce jusqu'au vingt juillet est-ce normal ?  Non !!

    Bises et belle journée

    Dominique

    7
    Mardi 9 Juillet 2013 à 11:56

    Les braves gens et les purs génies ne font jamais bon ménage, y a incompatibilité.

    L'oeuvre laissée par ces deux-là, qui ont fabriqué des joyaux avec une langue français qui, a priori, n'est pas faite pour ça, efface tout le reste, on n'y peut rien, la pauvre femme et le pauvre Georges non plus.

    Gros bisous.

    6
    Mardi 9 Juillet 2013 à 11:39

    C'est être hétéro aujourd'hui qui n'est plus dans la norme!! triste époque oui ( et je n'ai rien contre les homoséxuels, c'estune mauvaise farce de la nature en général!! )

    amitiés

    Michel

    5
    Mardi 9 Juillet 2013 à 11:17

    Merci pour vos gentilles visites amicales, bel été à vous, Pascal.

    4
    Mardi 9 Juillet 2013 à 09:51

    la différence est qu' aujourd' hui, ce serait légal et surtout, qu' il n' y a plus de raison de se cacher, bien au contraire, on est fier de dire qu' on est pour la sodomie !

     Triste époque !

     bonne journée

     bisous

    3
    Mardi 9 Juillet 2013 à 09:51

    Quelle triste vie d'épouse bafouée !

    2
    Mardi 9 Juillet 2013 à 08:55

    Et le Tour continue, mais sans absinthe.

    Bises ma Nettoue.

    1
    Mardi 9 Juillet 2013 à 08:40

    Hello Nettoue

    Chaque epoque à eu sa Caligulatitude ! et la, je crois qu'elle est de retour ....

    bizz

    pat

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :