• Un brave homme, (par Nettoue)

    Un brave homme vraiment, Hansi, ancien vigneron à la retraite possédant un petit patrimoine suffisant hansi-1.jpg pour continuer à boire ses petits coups de vin d'Alsace, à gestes expérimentés.et toujours dans les beaux verres à pieds verts fonçés.

    Bien sur, on le retrouvait assez souvent la casquette en délire, l'oeil plus ou moins vague à traverser en s'éraflant des deux cotés en croyant marcher au milieu du chemin... Parfois aussi, assis sur le bord des vignes à se demander se qu'il pouvait bien faire là tout en contemplant rêveusement les crottes du chien à Fouzy ?

     

    Bon, il vivait seul dans trois maisons bâties en arc de cercle : Celle où se trouvait ses meubles, et les deux autres plus petites qu'il aérait de temps en temps. Il les avait construites, une vingtaine d'années avant de cesser de travailler pour lui, dans le but de les donner à ses enfants, au cas où il reprendrait le harnais après lui, ou de les louer s'ils ne s'y décidaient pas....

    Les enfants étaient partis plus loin et leur maman plus haut. Bref, tout compte fait Hansi, ne s'était pas décider à les louer à des gens qu'il ne connaissait pas !

     

    Original certes, mais c'était un bien brave homme Hansi, dans son petit bourg  tout le monde le connaissait et l'aimait bien , enfin comme on peut aimer le gros bourdon de l'église ou la fontaine du village, un truc familier quoi !

    Il était gentil avec les enfants à qui il donnait des friandises, et un billet aux plus grands pour qu'ils soient plus riche en emmenant danser les "gisquettes", les soirs de "Kilbes", dans les villages du vignoble', et l'on ne faisait jamais appel à lui en vain, il était même fréquenté régulièrement par une dizaines d'institutions charitables.

     

    Quasiment de bonne humeur en permanence, il ne cherchait jamais d'histoire Hansi, et très bon vivant offrait volontiers ses services pour tondre une pelouse, tailler les arbres ou faire les petites courses des voisines affairées ailleurs. Pour lui même, il sortait peu, le pharmacien, le coiffeur, et surtout pour aller à la messe du dimanche, la grande, celle qui lui permettait de se faire propre et tout beau, avec cravate et des chaussures brillantes comme un miroir, tout pareil au temps ou son épouse vivait encore...

    hansi-2.jpg Il buvait trop, bien sur mais par chance n'avait jamais causé d'accident, à part écorner les arbres et même vl'an, choir dans le ravin... Pour ces menus dégâts il s'attendait toujours à paraître dans le livre des records !

     

    Seulement, il arriva que bien que désolé les gendarmes lui retirèrent son permis, et qu'il lui fallut se trouver un moyen de se déplacer, pour continuer à rendre ses petits services et surtout ne jamais manquer l'office du dimanche, car bien qu'on l'aima Hansi, on ne lui proposait jamais de l'aider ou de lui rendre un des petits services que lui-même dispensait si volontiers, on ne pensait jamais non plus à l'inviter à une réunion entre copains, aux mariages et aux fêtes de familles... Pensez, des fois qu'il y arrive la casquette de travers ou se laisse à boire à en tomber le nez dans l'assiette, ce qu'il n'aurait jamais fais Hansi, car s'il buvait sa solitude, jamais il ne l'imposait aux autres... 

     

    Alors il s'acheta un tracteur... ceux du temps de ses activités étaient bien sur depuis longtemps entre les mains de ferrailleurs : Il en choisit un lors d'un salon affichant les dernières nouveautés, si bien que son bruit devint familier au petit bourg et que l'on pu voir le superbe engin rouge-orangé, posé sur le parking du supermarché et sous le grand marronnier de la place de l'église à l'heure de la messe du dimanche matin !

    Heureux, Hansi, continua à donner des coups de mains à tout ceux ayant besoin des services d'un gars qui s'y connaît.

     

    C'est tout bête vraiment, mais le jour où l'on entendit plus le "teuf teuf", du bel engin rouge-orangé, résonné dans les chemins, le bourg s'endeuilla... Il y eu beaucoup de monde pour l'accompagner au cimetière Hansi ... Car c'était vraiment un brave homme !

     

    A demain mes ami(es). Merci de votre fidélité et n'oubliez pas "Et Op un p'tit com pour Nettoue".

     

    krikri

    Yahoo!

  • Commentaires

    45
    juliette
    Lundi 7 Janvier 2013 à 16:56

    Quand je lis ton article, très bien écrit, j'ai pensé à mon pauvre frère décédé..C'aurait pû être lui cet homme..Toujours prêt à rendre service, un peu, beaucoup porté sur la chopine...Il est aussi allé au fossé plus d'une fois..Nous lui avions donné une voiture..Il l'a gardée 1 mois, elle a fini au fossé...Ensuite, fini, il n'a plus eu de voiture de sa vie...On ne comptait plus les fois où il est allé au fossé..Quand on dit que les alcooliques ont un dieu qui les protège..Il n'est pas mort d'un accident....Un jour, il a emprunté la voiture d'un voisin qui avait eu la malencontreuse idée de laisser les clés dessus..et qui n'a pas porté plainte...

    Un brave gars qui a sombré, après avoir perdu son entreprise, sa femme, son fils..Jamais plus, il n'a retravaillé, trop de dettes pour espérer redresser la barre...

    Lorsqu'il est mort, je lui ai rendu hommage à l'église, pour que les gens n'oublient pas l'homme de bien qu'il avait été..Pompier bénévole, père noel, comité des fêtes, il se dépensait sans compter et aidait tout le monde quand il était bien..Le coup du tracteur, ça aurait pu être lui...Un jour, il avait accroché au drapeau de la mairie un truc qui lui a valu une condamnation d'heures d'intérêt général..Il habitait un logement au dessus de la mairie..Il leur en a fait voir...Maintenant, quand je passe devant la mairie, j'ai un pincement au coeur..

    Je me rappelle de son dernier signe de la main, triste, à sa fenêtre..Nous nous sommes regardés....Il savait, je savais, que la fin était proche..

    44
    G.P. l
    Lundi 7 Janvier 2013 à 16:56

    Bonjour Nettoue

    Il n'y a pas grand'chose à rajouter aux coms précédents. Il existent sûrement, de nos jours, autant de braves gens (hommes et femmes) pssédant les qualités et l'humanisme que vous avez décrits. On s'en aperçoit encore dans les petits bourgs de campagne, ils passent plus inaperçus dans les "villes de grande solitude" ! ainsi va l'évolution de notre société. Merci, par ce billet, d'avoir rendu hommage à tous ces "sans-grade" anonymes, pour la plupart, mais le "coeur sur la main" pour tous.

    Bonne journée. Sincères amitiés. Gilles.

    43
    Dimanche 20 Mai 2012 à 17:02

    C'e'st le spécialiste, n'empêche que ce matin, nous n'avons pas réussi à mettre une diapo que j'ai reçu !

    Bises ma belle et bon dimanche

    42
    Samedi 19 Mai 2012 à 17:32

    Heureusement que gnolu est là...

    Bonne soirée

    41
    Vendredi 18 Mai 2012 à 17:15

    Oui, tout simple, tout souriant un peu pochard, mais personne n'a que des qualités !

    Bisous

    40
    Jeudi 17 Mai 2012 à 17:21

    ET c'est pour cela que le plus souvent sans méchanceté pourtant, on ne fais guère attention à eux !

    Bises voisin

    39
    Jeudi 17 Mai 2012 à 17:10

    merci Dani, c'est au moment de l'hébergement que cela à foiré.... Je ne le retrouve plus, mais Gnolu 2) en partant du bas, m'a promis de le retrouver !

    Gros bisous et encore merci

    38
    Jeudi 17 Mai 2012 à 17:03

    Tu l'as visité. Il est beau le village et compte parmi les sept plus beaux de France,

    Bon long week-end mon Cricri

    Gros bisous

    37
    Jeudi 17 Mai 2012 à 16:56

    Pompettes, certains sont très marrants, d'autres tristes et pleurent, et puis ceux aux vin mauvais, ceux là ... Ah! ceux-là ne savent pas apprécier les bonnes choses !

    Bisous Nouratin

    36
    Jeudi 17 Mai 2012 à 16:53

    Souvent, il ne font du mal qu'à eux-même et c'est à souhaiter sinon il porte le remord dans leur déjà lourd fardeau !

    Bises Juliette

    35
    Jeudi 17 Mai 2012 à 12:31

    Ces gens que parce-qu'ils ne sont pas comme nous (ce qui n'est pas toujours une référence) on ignore pour éviter de perdre son temps !

    Merci Gilles

    Amicalement

    34
    Jeudi 17 Mai 2012 à 12:29

    Plus par indifférence que par méchanceté bien sur !

    Bisous

    33
    Jeudi 17 Mai 2012 à 12:29

    Avec plaisir puisque tu as aimé !

    Bises Sonya

    32
    Jeudi 17 Mai 2012 à 12:28

    L'on juge souvent trop vite et sans indulgence. C'est un grand tort !

    Bises ma Mousse

    31
    Jeudi 17 Mai 2012 à 12:27

    Moi aussi, mais dans l'écriture, et dans les bonnes choses que j'aimerais voir arriver !

    Bises Cerise

    30
    Jeudi 17 Mai 2012 à 12:26

    Oui, je comprends merci Yvon

    29
    Jeudi 17 Mai 2012 à 12:26

    Et du coeurà nos pensées !

    Bises Gégouska

    28
    Jeudi 17 Mai 2012 à 12:25

    Oui, car qui n'a pas de défaut ?

    Bisous ma Quichottine

    27
    Jeudi 17 Mai 2012 à 12:24

    Du soleil avant, à nouveau le mauvais temps, je le souhaite !

    Bises et bonne savane Mona

    26
    Jeudi 17 Mai 2012 à 06:39

    Un brave homme, comme il en reste encore quelques uns dans nos campagnes ...

    Bon jeudi.
    Bisoux



    25
    Mercredi 16 Mai 2012 à 23:01

    C'est triste mais très beau ton récit de ce brave homme ma Nettoue merci :)

    J'espère qu'il va faire beau ds la savane... je pars pour un long week end :) Douce soirée et bonne nuit, bisousss

    24
    Mercredi 16 Mai 2012 à 19:14

    Merci ! Mon blog vient d'avoir quatre ans, c'est un de mes premiers articles, j'ai rajeuni les images, et je suis moins émue. Le vieux bonhomme venait de partir !

    Salut l'ami

    23
    Mercredi 16 Mai 2012 à 19:05

    Il n'était pas jeune, alors disons de "manque de bonheur", justement...

    Nettoue

    22
    Mercredi 16 Mai 2012 à 18:26

    Fidèle lecteur de tes articles, je crois me souvenir que tu as déjà publié ce beau texte. Je me trompe?

    21
    Mercredi 16 Mai 2012 à 18:19

    Enfin un homme heureux. Il est mort d'une cirrhose ?

    Dr WO

    20
    Mercredi 16 Mai 2012 à 18:06

    C'est quelqu'un que j'aime bien...

    Merci, Nettoue. Bisous et douce soirée.

    19
    Mercredi 16 Mai 2012 à 17:51
    18
    Mercredi 16 Mai 2012 à 17:47

    la nuit, il fait frais et même parfois froid, ça donne de l'humidité comme dans le désert et puis il pleut de temps en temps, une petite averse, c'est suffisant;

    bonne soirée, Nettoue

    17
    Mercredi 16 Mai 2012 à 17:37

    que veux tu j'ai l'imagination fertile !!!

    bonne soirée bissssssssssss

    16
    Mercredi 16 Mai 2012 à 16:42

    Bonjour ma Nettoue,

    Beau texte, il y en a beaucoup de personnes comme lui.

    On devrait plus y prêter attention.

    La vie va à tout vent, on ne pense pas à tous ces gens.

     

    Comme tu le dis quand on entend plus les bruits habituels, il est temps d'y penser !

    On est tous les mêmes.

    Bonne soirée, bisous doux.

    15
    Mercredi 16 Mai 2012 à 15:59

    merci de l'avoir partagé avec nous

    ti bo et très belle journée

     

    •-~•*'Ś Ő Ń Ŷ Á'*•~-• 

    14
    Mercredi 16 Mai 2012 à 15:51

    Un récit où beaucoup d´Hansi pourraient se retrouver: comme tu le dis "on l´aimait bien mais pas pour lui rendre service!"

    Un beau récit!

    Bon après midi, bisous Ismeralda

    13
    Mercredi 16 Mai 2012 à 14:43

    Histoire triste, mais encore actuelle, combien de bonnes personnes sont détruites comme ça par la boisson ou les drogues. Bises.

    12
    Mercredi 16 Mai 2012 à 14:29

    Coucou Nettoue,  on s'attache a des personnes, des bruits et meme des odeurs, dur dur est la vie.
    « Des rouges queues, ces petits volatiles qui squattent ma boite a nids »    bisous> à bientot

    11
    Mercredi 16 Mai 2012 à 14:08

    bonjour Nettoue je ne crois pas qu'il existe beaucoup d'hommes comme cela   belle histoire

    bisous

    Marcel

    10
    Mercredi 16 Mai 2012 à 13:33

    Très belle histoire, et bien racontée...

    Enfin un peu de temps !

    Article sur l'autre blog : http://reugny-neuille.blogspot.fr/2012/05/la-venue-de-la-famille-herrick-pour-le.html

    9
    Mercredi 16 Mai 2012 à 11:46

    Un type qui boit trop ne peut pas être mauvais!

    Gros bisous.

    8
    Mercredi 16 Mai 2012 à 11:36

     

    Un brave type ce Hansi,

    comme il y en a beaucoup d'ailleurs, hein !

    Bises ma Nettoue.

    7
    Mercredi 16 Mai 2012 à 11:25

    Pim Pom Pin.... Je ne suis pas experte en diaporama, mais il faut d'abord que tu l'enregistre dans tes dossiers et ensuite que tu l'héberges. Aprés tu n'as plus qu'à recopier le lien qu'on te donne et le mettre en script sur ton article....

    Bisou

    6
    Mercredi 16 Mai 2012 à 11:10

    Ils se font rares ces Hommes, mais il y en a encore. Quand je veux dire humains car il y a aussi des femmes de cet acabit, la boisson en moins souvent...Quand ces gens là donnent, ils n'attendent rien en retour, c'est pour cela qu'ils se font rares...

     

    Belle journée ave bises !

    5
    Mercredi 16 Mai 2012 à 10:25

    Hansi est certainement monté direct au paradis, mais il a du en ch...er en fain de vie.... Et puis s'il était resté de ce monde, il aurait eu les soucis des fortunés avec ces 3 maisons et des surtaxes....

    Bref je ne vais pas commencer de bon matin à me révolter, ça n'est pas le sens de l'article (lol)

    bisous

    4
    Mercredi 16 Mai 2012 à 09:09

    souvent comme ça ! bises

    3
    Mercredi 16 Mai 2012 à 08:36

    Emouvante l'histoire de cet homme qui donne sans jamais recevoir .....

    Bisous

    Claude

    2
    Mercredi 16 Mai 2012 à 08:33

    on connait tous un hans , j'en connaissais un lorsque j'étais jeune et le village était également un village de vin , tous l'aimaient

    Belle image 2 ...

    bonne journée

    bisous bretons

    1
    Mercredi 16 Mai 2012 à 08:30

    ...il y a souvent ce genre de personne autour de nous, parfois bien discrètes et qui s'en vont sans que l'on s'en aperçoive...Merci de nous le rappeler au travers de ton histoire!

    Bon mercredi, bises de Mireille du Sablon

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :