• L'hebdo local, j'm'emmêle les pièds...


    Edito, du 29 Novembre.



    La Chine recommence, à se jouer, les emmerdeuses, et stigmate Paris !

    Mais de quoi, se mêle-t-elle à nouveau ?


    Elle ferait mieux, de ne pas mettre de produits prohibés dans ses fauteuils !


    Et voilà aussi, qu'elle fait la gueule à l'Europe, et principalement au Président Sarkosy, parce-ce qu'il veut tenir sa promesse et recevoir le Dalaï Lama ! Le clan des conservateurs qui se font des embuscades autour de monsieur Hu Juntao, on s'en trémousse le coquillard, dans notre belle commune !


    De leurs chinoiseries en forme de proverbe, tel que < Celui, qui cause le problème, doit le résoudre >, aussi !!! La Chine attends un geste, ? Un bras d'honneur, oui !  Elle ne mérite pas autre chose...


    Alors, comme ça, sous le fallacieux prétexte, de promesse non tenue, elle se veut mettre l' Europe en punition ! Se reporter le sommet , U E  Pékin ! Mais c'est lourd un sommet ! Ça ne se transporte pas, pour un oui, ou un non !


    Tout ça, chers lecteurs et trices, n'est mis sur le tapis, après l'euphorie des J O ; uniquement pour faire oublier, les récents scandales. Maimaine, dont la peau des fesses, se pourrait enrouler autour d'une bobine, en sait quelque chose...Bref !


    Nous, passons à l'étranger,


    Amy, 23 ans vient de divorcer deux fois, avec le même homme, pour des raisons, pour le moins innatendues !


    Rencontrés sur internet, David 40 ans et elle, se découvrent, des choses en commun, s'envoient des mails ravageurs, se rencontrent dans la vraie vie, et se marient !


    Addicts à la toile l'un et l'autre, le couple s'arrangent l'avatar, se le fignole, et se lance sur < Second live >, !!! Amy devient Laura et David devient Dave. Ils s'y créeaient une vie virtuelle, avec une petite famille de 15 millions d'utilisateurs, lesquels se possèdent même une monnaie !


    Et puis, voilà qu'un jour, Amy-Laura découvre son mari David-Dave, installé, dans la chambre d'une de ses copines virtuelles, la fesse à l'air et en l'air, en train de lui faire, fougueusement l'amour !!!


    Vous, vous en rendez compte, être cocufiée, par un avatar ? Au vu et su, de tous les avatars des copains ? Et par, là même de ceux qui leur tienne la souris !


    Bref, Amy demande le divorce dans le monde réel et l'obtint ! Et puis, de réconciliations en promesses, Amy-Laure er David-Dave se remarient . Devenue méfiante, la jeune femme embauche un détective virtuel, Derrick, qui comme on le sait, est le meilleur flic d'Europe !


    Et re-vlan, David-Dave se fait reprendre avec la même nana, et fini par avouer, n'avoir jamais cesser leur relation ! Déprime de Amy, re-divorce, à nouveau, dans la vie réel !


    Aux dernière nouvelles, Amy s'est retrouvé l'amour dans le civil et David-Dave, pense à épouser son avatar canadien...


    A triffouilly-les-Ouillottes.


    On se prépare Noël ! Aidé de Jean-Claude, Adrienne, s'est déjà décoré le troupeau . .. Sur la suggestion de Dodo, qui a voulu innover, cette année, l'étoile habituellement scotchée , sur la tête des ouillottes, à été remplacée par des boules dorées attachées aprés les plumes de leurs queues !


    Le jar, voyant là, une tentative de déstabilation, a préfèré se faire enguirlander autour du cou .


    Il est prévu, que comme chaque année, l'abbé Cane, se dira la messe de minuit, habillé en père Noël, et monsieur le Maire, farouchement opposé à la déforestation, se veut décorer les lampadaires, en lieu et place des sapins habituels !


    A la revoyure les amis, et n'oubliez pas vos petits com et petits clics, merci



    ...



    Yahoo!

    98 commentaires
  • L'hebdo, local, j'm'emmêle les pièds.

    Edito. du 20 Octobre.
    La rédaction du journal, ne sait plus où se donner de la tête ! Elle s'emballe, comme, le vieux bourrin, d'Emi Dan'lmille, notre facteur, lorsqu'il se voit passer, la fringuante jument de la demoiselle du manège de Camnard.

    Elle ne sait plus, par quoi, commencer, la rédaction, et Nettoue, qui n'est pas encore arrivée... Pensez, on se pille la tirelire du chef de l'état, comme autrefois, les troncs de l'Église... Du temps où l'on se pouvait en laisser la porte ouverte !

    La caisse d'épargne se la joue, idem les grandes banques U S A, se qui vient d'entrainer la démission de messieurs, Charles Milhaud et Nicolas Mérindol !

    Le directeur du F M I, monsieur Strauss-Kahn, le nôtre, choisi et soutenu par l'Europe, se fait chipoter la vie privée, par des hypocrites puritains, qui condamne davantage, le contage de fleurette, que les excès de toutes sortes !

    Nous voulons parler, d'une circulation d'armes tellement libre, que de chères têtes blondes, se peuvent se servir dans le tiroir aux fourchettes du buffet de cuisine !

    Des guerres, déclarées avec des mensonges et poursuivies par orgueil.

    De millions de personnes ne pouvant se faire soigner, faute de ne pouvoir se payer une couverture sociale, même aussi trouée que la nôtre, tandis qu'un boursicoteur de génie, affiche ses milliards de dollars, gagnés en restant posé sur son cul !

    Une fois pour toute, la vie privée des gens ne regarde qu'eux, et celle de ceux, qui peuvent en souffrir. ... Hors, madame Anne Sinclair, déclare s'aimer autant le mari qu'avant

    En Angleterre, ou pour changer, nous voulons vous donner un peu, l'occasion de rire, en vous parlant du coté extrêmement gaffeur, du prince consort, Philippe d'Edimbourg, l'époux de la reine

    Pendant, sa  récente visite à < Google >, il aurait mis tous le monde dans l'embarras, en se tapotant l'épaule d'un responsable, vêtu d'un pantalon décontracté, et d'un sweet à capuche, en lui disant < Alors, mon ami, on vient de se faire le jogging ? >

    Coutumier de ce manque de tact flagrant, le prince, lors d'une visite officielle en Australie, à demandé au groupe d'aborigènes venus les accueillir, la reine et lui < Les lances, vous en envoyez toujours ? >

    Plus fort encore, et toujours dans le cadre de visite, en tant que couple royale, ce même étourdi à conseillé à un groupe d'étudiants anglais, de ne pas s'attarder trop longtemps en Chine de peur de s'en revenir au pays, avec les yeux bridés...

    A triffouilly-les-Ouillottes, où l'on se tiens, certes, au courant des chieries du monde, mais où l'on en demeure pas moins d'une grande sagesse..

    Les économies sont à l'abri dans des bas de laine, une boite commune et étanche, caché sous la margelle du puits, voir, sous les cotillons d'Augustine 108 ans, car  il ne vient plus à l'idée de personne de les lui soulever.

    Voici, à présent le compte rendu de < La nuit blanche >, promis, dans notre dernier hebdo .

    Ce fut, bien entendu Doudou, 2mètres , 08, l'épouse congolaise de Colin, qui organisa les festivités, et  se dansa avec talent les rythmes de son pays.

    On regretta, cependant, beaucoup qu'elle se dù amputer une partie de son boubou. Dodo, ayant installé la bâche sur le lavoir à une hauteur insuffisante, pour que, vu sa haute taille, elle se pu livrer à sa grande spécialité ( triple salto, suivi d'un bond de kangourou  sur dimensionné )

    Une grande partie des amis de Nettoue ont fait le déplacement, Mamikéké, Cricri d'amour, le petit Dimitri, Kania l'asociale, qui se parvint, et elle eut du mérite, compte tenu de sa petite envergure, à sauter presque aussi haut que Doudou.

    Beaucoup d'autres bien sur, tous très aimés parmi-nous.

    A la revoyure les amis, et n'oubliez pas , les petits com. et les petits clics
                                                       
    Nettoue

     

    Yahoo!

    95 commentaires
  • L'hebdo local, j'm'emmêle les pieds !

    Edito du Dimanche 5 Octobre .

    Notre Président, se veut gérer la crise

    Noble et courageuse ambition, mais vu l'état actuel des choses du moment, nous pensons plutôt à une nouvelle version de < Don Quichotte contre les moulins à vent >

    Ce n'est certes pas sa faute, car il convient de lui laisser le mérite d'essayer... Mais voilà, pourquoi, voudriez-vous, que les pays qui ne sont dans la crotte que jusqu'à la ceinture, se mêle d'essayer de tenir la tête de ceux qui le sont , déjà jusqu'au cou ?

    L'Irlande ne veut pas. Elle a le vent en poupe, depuis, que sa guerre sainte, s'est terminée dans la prospérité générale !

    L'Allemagne d'Angela, c'est autre chose ! Elle se veut bien s'embrasser Nicolas, le laisser la serrer sur le coeur, voire lui tapoter l'épaule... Mais s'il faut s'aller au delà, elle se joue les chochottes ! elle se martèle la transparence, à tous les échos, Angéla ! Tiens, un peu sur le même air que Ségolène lors de son tour  de chant en plein air.

    Au sujet de madame Royale, de l'avis de Nettoue, c'est la robe bleue emprumtée à Yvette Horner, ( celle portée au temps < du petit vin blanc, que l'on buvait sous les tonnelles, > ), qui lui a fait rater le spectacle. Elle n'avait même pas d'accordéon !

    Mais bon, revenons à Angela, qui la,  lui joue tiède à Nicolas! L' Allemagne est sur les rails, et elle n'a pas l'intention de la poser à coté !

    L'Espagne elle, elle réfléchit ! C'est son droit, rien à retire à ca !

    La perfide Albion, à répondu présent, mais c'est parce-que monsieur Gordon Brown, se pédale un peu dans la semoule; Il a peur que sa livre, n'en pèse bientôt, plus qu'une demi...

    Monsieur Berlusconi, reconnaissons-le, à répondu présent, mais nous, nous demandons, s'il y a lieu de s'en réjouir ?

    Au sujet de l'étranger, la municipalité a demandé une minute de silence, à la mémoire du ZIZI, de monsieur Philip Séaton, originaire du Kentucky, aux U S A.

    Un monsieur, comme vous et moi, voulant seulement se faire enlever un petit morceau du-dit, ZIZI, et qui à son réveil à l'hôpital s'est aperçu, que le chirurgien le lui avait ôte en entier.

    Monsieur Séaton, à porté l'affaire devant les tribunaux..

    A triffouilly-les-Ouillottes.. où les jours s'écoulent doucettement, hors des tumultueuses affaires de gros sous, puisque, l'on vit pour beaucoup, en se troquant l'indispensable..(  Un poulet, contre deux salades, une botte de carottes et des fruits de saison ) par exemple ! La commune à décidé de se fêter < La nuit blanche >Mes amis il se faut bien suivre une partie de son temps !

    Pour ce faire, il a fallu réparer le toit de l'ancienne gare : Laquelle désaffectée depuis que la S N C F, à voulu se faire l'économie, d'Amèdè Cornu et de son épouse, la Nenette.

    Dodo, s'est donc dévoué, pour se tendre une bâche protectrice, en remplacement des tuiles ôtées pour se protéger le vin de messe de l'Abbé cane, qui n'en pouvait plus de se le boire enrichi des crottes de pigeons se glissant par les trous du toit de l'Église.

    Nous, vous raconterons la fête dans notre prochaine édition, car il est l'heure de mettre sous presse....

    A bientôt les amis, et n'oubliez pas, que si l'on ne se voir pas, on s'entend si bien !
     et merci, de vos encouradements , petits com. et petits clic

    Nettoue



     
    Yahoo!

    93 commentaires
  • LL'hebdo local : J'm'emmêle les pièds.

    Edito, du 24, Septembre.

    Pour tenir le coup au boulot, il faut pouvoir manger,
    Pour pouvoir manger, il faut se pouvoir aller au boulot !!!
    Ca, nous le savons..

    Que la grande distribution  piétine  l'agriculteur, en lui achetant, < 3 francs 6 sous > , (  A Trifouilly, nous évitons les euros, car ce sont des tricheurs, ayant   la sale manie, d'essayer de se faire prendre, la vessie pour des lanternes, )...  Alors, qu'elle se revend l'animal mort, dix fois plus cher, en se prétextant, trop ou pas assez de pluie, nous le savions aussi !

    D'ailleurs, notre Président, s'étant fair le calcul au Printemps, nous ne reviendrons pas, sur la justesse de sa calculette !

    A ce sujet, nous, nous permettons une petite, aparté, afin de < rendre à César, se qui appartient à César, >, A savoir, que hors de nos frontières... déchues, le Président, se débrouille plutôt bien. Par malchance, une légère urticaire, l'empêche, de s'aller dans le même sens, une fois, arrivé chez-nous.

    Bref, revenous à notre grand souci, le panier du ménager !!

    Nettoue, se préfère l'appellation, elle estime que ce n'est pas toujours, au même, de se porter les provisions !

    Donc, après nous avoir berlurer, sur le bien fondé, de l'augmentation des produits, on nous enlève à présent, trois cuillères de fromage blanc par pot de 250 gr.. Un quart, de celui des yogourts, rétrécie la boite de fromage, dans toucher au prix, E T C ..

    Il va donc se falloir envoyer le mari, faire les courses, avec un mètre de couturière dans la poche, afin de se mesurer sur place, la longueur de saucison, Justin Coucou, des fois, qu'il se soit rétrèci, lui aussi !

    C'est, comme à la poste, qui se commence la grève, deux ans en avance.. Nous n'avons pas d'opinion, au sujet de la chose ! Juste, remarqué, que si les timbres augmentaient souvent, se n'était pas, pour se faire avancer le courrier, plus vite.

    A l'étranger, ... En Allemagne, Pourchasser, pour être parti, sans payer sa note d'hôtel, ( pas assez de sous ), Le pauvre jeune homme de 22 ans, fut rattraper et mis en examen. La note, s'élevait à 7200 euros, pour deux nuits. !!! Il faut dire, que dopé aux amphétamines, l'étourdi, s'était resté, 27 heures en ligne sur un téléphone rose, en s'effectuant sans doute,la manoeuvre correspondance, puisqu'il à déclaré, fièrement, pour sa défense < J'ai très bien, tenu le coup >

    A Darlington, en Écosse, un perroquet, Cacatoès, de son état, insulte vulgairement, les visiteurs de son Zoo.

    Amené, là, par son ancien propriétaire qui se désolait, d'avoir à subir le flot de ses grossièretés, l'on peut se demander, où le volatile, se peut bien les avoir appris ?

    Que, je vous raconte, un petit morceau de mon vécu, sur le sujet ...

    J'étais allée, dans un magasin spécialisé, < L'Aquarium >, pour acheter des daphnies, pour le poisson du petit Gnolu, et m'étais arrêtée, pétrifiée d'admiration, devant un Cacatoès, justement ; D'un blanc immaculé, fier, avec une houppe dressée, tel celle  d'un  jeune marié, lequel, se mit aussitôt à taper de la patte, sur son perchoir..
    ...., Pourquoi, fait-il, ça, ai-je demandé, au vendeur qui se souriait derrière la moustache ?

    ...., Parce-que vous l'énervez, me fut-il répondu ???

    Le fou rire, mes amis ! Le grand ! Celui, qui te fais pleurer et te dilue le mascara ! Qui, te fais mal au ventre !  Moi, j'ai du m'asseoir, sur un sac de graines de Tournesol de 25 kg. pour ne pas me choir par-terre, Et mon vendeur se retenir à l'aquarium, de combattants effarés, s'agitant de plus en plus le bocal..

    A Triffouilly, où les jours se vivent, avec le sourire..

    On nous menace de se fermer la poste ? Dodo, se propose, de s'aller porter le courrier, chez, l'habitant, avec sa brouette !

    L'école..?  Augustine, puisse dans se dot ( Une grosse valus de Napoléon en or, ) Pour que Colin Maillard, se puisse ouvrir une école privée, pour tout le canton, et embaucher, pour se faire aider, nos deux sans papier , tous de fins lettrés.

    Gastounet, un ancien directeur de banque, jeté dehors sans parachute..

    Fanchon Énarque déçue , avait préféré les trottoirs de la rue St-Denis, à la fréquentation de certaines personnes, s'abritant dans les  ministères de la république..
    Se trouvant, un jour, fort dépourvue, avec ses fesses,  nues quand la bise fût venue, elle s'en vint se trouver le refuge,au milieu de nos Ouillottes.


    A, bientôt, mes amis, et n'oubliez pas, que si l'on ne se voit pas, on s'entend si bien !
    et vos petits clics et com, Merci
        Nettoue






    Yahoo!

    93 commentaires
  • L'Hebdo, local : J'm'emmêle, les pieds.

    Edito, du 15 Septembre,

    Afin, d'inciter nos fidèles lecteurs et trices, à se remuer davantage, le derrière, pour se mieux remplir le porte-monnaie, nous avons décidé, de leur booster l'effort, en leur donnant une idée de  ce, à quoi, l'on peut prétendre, dans notre beau pays !

    Voici, donc, pour commencer, les cinq plus grandes fortunes de france, ( Les oeuvres d'art et les denrées périssables, comme vos trois Roll-Royce, votre jet privé, et votre bateau de plaisance, se pouvant détériorées, n'y étant pas comptabilises )

    Gérard Muller, 21.000, millions d'euros, ( Croix )
    Arnaud Bernard, 16.007, millions d'euros, ( Paris )
    Liliane Bétancourt, 13.576, millions d'euros, ( Clichy )
    Romain Zalesky, 13.314, millions d'euros, (Paris )
    Louis Dreyfus, 10.000, millions d'euros, ( Paris )

    Beaucoup, d'autres naturellement, mais nous pleurons déjà, tous, assez comme, ça !

    A Paris, on vient de se rendre compte, que l'on pouvait, se faire sauter, le P V , pour peu, que l'on s'y pris, de la bonne manière !

    Si, madame, la ministre, vient seulement, de s'en apercevoir, elle se devrait, sortir un peu  de son intérieur ! Car d'aprés Nettoue, notre rédacrrice, en chef, cette découverte, se situe au même niveau, que celles du fil à se couper le beurre, voire de l'eau chaude..

    Mais Madame, la ministre, sauf, si cette pratique, ( et cela sembles être le cas, ), est un trafic,elle  n'est pas si méchante que ça ! Elle s'est toujours faite, depuis l'invention de la bicyclette, à une grande roue, avec un pédalier dessus ! C'était, d'ailleurs, charmant ! Tu faisais un tour, et tu te cassait la gueule par terre : Se que nonobstant, tu te chopait le papillon, pour encombrement de la chaussée..

    Bref, le brigadier et ses deux rabatteurs, sont embastiller et se risque 10 ans, de prison et 150.000, euros d'amende..

    Comme les violeurs et assassins d'enfants, pour peu, qu'on leur pense, la circonstances atténuantes, et se   les remettre dehors peu aprés  avec la boite de Viagra, dans la poche !

    Pas besoin de préciser, que dans notre beau Triffouilly, nous ne trouvons pas toujours, la peine appropriée, avec l'acte..
     Se congeler les enfants, ou se les jeter dans la rivière, nous parait , plus grave, que de se préserver les points..

    Nous, vous zappons l'Etranger, pour mieux, vous le peaufiner, par la bouche, de Popol et Manu, bientôt, chez notre ami, des  < Architectes de l'intercoeur >

    Il fait si bon, à Triffouilly-les-Ouillottes !

    Là, où les choses se vient simplement.. Bien que.. L'Abbé Cane et Colin Maillard, se regrettent vivement, que le Saint-Père, n'ai pas prévu, de s'avancer le voyage, pour les rencontrer à Lourdes

    En effet, l'Abbé ne doute pas, que dans sa grande tolèrence, des choses de la vie, celui-ci, aurait accepté de se les ramener au village, dans la Papamobile ! Se qui, outre, leur économisait la location d'un tracteur, qui à force de se soubresauter sur des nids de poule, à oser égratigner la peinture, du Solex, aurait aussi, scotché la jalousie, sur le visage des amis qui les attendaient .

    Notamment, ceux de Marc de Metz, et de Tabèllarius , lesquels, vous, vous souvenez, ont eu le grand honneur de leur remettre, le prix de l'aventure, sous forme de chapeaux, portés par monsieur Indiana-Jones.

    Nettoue, présente ses excuses, à son ami poète, Liedich
    , qui, en raison du retard de notre édition, n'a pas eu son quotidien, avant de s'aller prendre son train.

      A la revoyure mes amis et, < Se porta, vous bie >   Nettoue
    Yahoo!

    83 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique