• Petite et grosse boulettes !

     

    Et bien sur,  Pépère qui  n'en rate pas une à choisi la plus grosse, l'irréparable; c'est du moins ce que pense l'hebdo Marianne qui titre :

    Hollande a tué De Gaule et l'explique en ces termes :

     

    En voulant à tous prix "punir" la Syrie, la France (là je m'insurge, un capitaine de pédalo n'est pas le France, il se l'imagine seulement et  malheureusement), donc celui qui la représente si mal à tourné le dos aux grandes puissances de demain, le contraire de la stratégie du Général !

     

    "Depuis 43 ans, la diplomatie française consiste en un subtil équilibre permettant de s'émanciper de l’hégémonie américaine en développant des relations privilégiées avec les pays dits "du Tiers-Monde", aujourd'hui émergents : Inde, Brésil, Afrique du Sud, Indonésie, Égypte... Et cela tout en s'ouvrant à la Chine et sans rompre avec la Russie. Cette orientation fut commune au Général de Gaule, à Giscard, Mitterrand, à Chirac et en partie à Nicolas Sarkozy.

    Or, c'est cette continuité stratégique et rassurante qui permit jusqu'ici à notre pays de jouer dans le monde, le rôle de prestige que François Hollande, est en train de casser radicalement pour renouer avec l'atlantisme agressif de la IV république, (celui qui conduisit Guy Mollet à lancer une expédition punitive contre l’Égypte de Nasser).

    Résultat : Nous, non lui Pépère, s'est posé en champion d'une opération punitive en Syrie, projet rageur condamné par tous ceux dont nous avons depuis quarante ans tenté de faire nos alliés. Et d'un coup, v'lan, ceux là les grandes puissances de demain, nous ont tourné le dos pour se regrouper autour de Vladimir Poutine, élevé au rang de sauveur de la paix !".

     

    Car, outre que c'est une énorme boulette dont la France risque de pâtir,  monsieur Hollande, vous n'avez pas l'air très malin, ainsi isolé au milieu de vos "impairs", et en dépit de vos rodomontades de collégien) : Bon, plus guère s'en étonne encore mais beaucoup se demande qu'elle va être sa prochaine grosse boulette ? Obama, allez-vous protester, oui Obama, et bien il est très isolé lui aussi, mais lui a les moyens de l'être, pas vous !

     

    La plus petite à présent, mais tout est relatif dans la connerie ! 

    Georges Plassat, PDG de Carrefour, à expliqué, voir l'avenir avec sérénité, (l'inconscient)

    Pour autant, nous pouvons le comprendre car l'olibrius gagne lui-même un salaire de 225.000 euros par mois, soir 7500 par jour, autrement fit l'équivalent de SIX SMIC, mensuels en une journées : A ce tarif je serais très cool moi aussi !

    Je me demande cependant comment il a fait pour en arriver à ce poste, car faire des réflexions de ce niveau démontre un personnage très con ?

     

    A demain mes ami(es). merci de votre fidélité et n'oubliez pas "Et Op, un p'tit com pour Nettoue".

    (publié le 15 septembre dans "Pauvre Monde")

     

    Yahoo!

    32 commentaires
  •  

    Une punition trop radicale !

     

    Pour autant, la première responsable de la mort donnée par le bijoutier de Nice, est la justice de notre pays, beaucoup trop indulgente, voir presque indifférente envers les délinquants coupables de bien des choses notamment, en ce moment, puisque cela semble être devenue une mode, de dévaliser, souvent brutalement voir en tuant des commerçants, bijoutiers et autres, lesquels on le conçoit en ont ras la casquette de trembler sur leur lieu de travail !

     

    La peur s'installe, elle l'est déjà, sinon de brave gens comme ce bijoutier niçois, menacé par un fusil n'aurait pas, après avoir pris des coups "pour le conditionner" tiré, après avoir été dévalisé sur des fuyards emportant sa marchandise.

    Cet homme a agi sous le coup de la colère, une colère aveugle ayant eu une issue irrémédiable, mais les voleurs avaient sans aucun doute mesuré les risques, à moins que plus ou moins conforté par la légèreté des peines habituellement  encourues (le jeune homme tué, en était à son quatorzième délits, c'est dire...) ils n'aient pensé que "le jeu en avait la chandelle" ?

     

    Preuve donc est faite devant cette incroyable recrudescence de méfaits de tous poils, que l'idée sangrenue de bientôt ouvrir les prisons accompagnée de celle d’œuvrer pour une réinsertion aussitôt ou presque,  après les délits commis, relève de l'utopie la plus élémentaire et pour faire simple est une grosse connerie !

    Les messages de sympathies pour la libération du bijoutier ont afflué de toutes parts, rien que Facebook, affiche une page comportant 720.000 signatures, sans compter les manifestations prévues car énormément de français estiment que Stéphane Turk, doit être dédouané et sortit blanchi de sa mise en examen pour homicide volontaire. (lorsque l'on vient de se faire menacer d'une arme à feu, tabasser et voler la réaction qui suit n'est-elle pas plutôt instinctive ?)

     

    La France est devenue un vrai Far West, où bientôt les habitants excédés feront justice eux-même, chose que l'on ne pourrait que déplorer car elle est d'autant plus  dangereuse que l'indulgence manifestée envers les voyous faisant jurisprudence depuis longtemps, la défense armée des citoyens honnêtes pourrait-elle elle-aussi faire boule de neige...

    C'est à l’État de montrer plus de fermeté au lieu de nous envahir de pactes inutiles qui donneraient à rire si les choses n'étaient pas aussi grave et l'argent public dépensé dans des harangues d’illusionnistes de foire !

     

     Avoir tué n'est pas bénin et il est aisé de penser que monsieur Turk, regrette amèrement son acte, qu'il en ait des remords à vie serait juste, mais les circonstances étant particulières et lui un des multiples agressés de chaque jour, l'on peut se demander qui de lui où de ceux qui dorment sur les bancs de l'assemblée avant d'adopter une loi dangereusement imbécile, mérite la prison?

     

    A demain mes ami(es). merci de votre fidélité et n'oubliez pas "Et Op, un p'tit com pour Nettoue".

     

    (publié le 14 septembre dans "Pauvre Monde")

     

    Yahoo!

    34 commentaires
  •  Tu aimais tant les roses...Cher jacques

    Je suis un peu mal à l'aise pour écrire les mots qui vont suivre... Mal à l'aise et triste aussi, car j'ignorais que tu ne reviendrais pas de cette longue absence sur ton blog !

    Plusieurs fois, tu avais décidé de le quitter, le faisais quelques jours et revenais : Pour cette raison, je ne m'étais pas rendue compte que des grands voyages que tu avais fais au volant de ton cher camion, durant ta vie active, puis des chemins parcourus en camping-car à travers cette France que tu aimais tant et dont tu nous ramenais un peu de ses beaux paysages à chaque retour, l'un d'eux serait le dernier !

    Tes fidèles ami(es), ont crées ce cercle "Des amis de jacques", et m'ont demandés d'apporter ma pierre à son édifice... Je le fais d’autant plus volontiers que nous avons toi et moi en toutes amitiés, partagés bien des instants de ta présence parmi nous.

    Adieu Jacques, tu ne rapportera rien de ce dernier voyage, mais tu nous as laissé pourtant de bien doux souvenirs...

     

    A demain mes ami(es). merci de votre fidélité et n'oubliez pas "Et Op, un p'tit com pour Nettoue".

     

    (publié le13 septembre dans "Coup de tristesse")

     

    Yahoo!

    28 commentaires
  •  

    Les vieux, à l'abattoir...

     

      Je crache des clous, lorsque j'entends les "passeurs" de pommade soit hypocrites, soit très con, brandir le slogan à la mode :  "Génération sacrifiée"  dont bien sur, ils ne font pas partie et ce, uniquement pour obtenir ses voix aux élections à venir.

     

    Certes, il y a eu les trente glorieuses, certes, l'on y trouvait aisément du travail puisque la guerre avait tout cassé et qu'il fallait reconstruire vite et du mieux possible...

    Certes, les retraites étaient assurées puisque les trois-quart des jeunes quittaient l'école à 14 ans pour entrer en apprentissage ou mieux encore en usine où, jusqu'à 18 ans leurs salaires étaient amputés de 20%, pour quasiment le même boulot que celui des adultes. Oh ! Oui, elles l'étaient mais à part pour la fonction publique, il fallais avoir 65 ans pour en bénéficier.

     

    Certes, les ouvriers de tous poils, avaient quatre sous en poche, mais la durée légale du travail était de 42 heures puis de 40 par semaine et personne ne rechignait pour effectuer des heures supplémentaires à 25%, jusqu'à sept heures hebdomadaire et 50% au delà, car cela permettait en faisant très attention de pouvoir acheter un frigidaire, voir une télévision ...(En comparaison, elles ont vilaine mines les 35 ou 32 de madame Aubry, celles là même étant à l'origine d'une des plus grosses conneries effectuées pendant les cinq années de socialisme sous la présidence Chirac, en période de cohabitation).

    Les pauses syndicales pour aller fumer son joint à coté des machines à café et des boissons réfrigérées n’existaient pas ou peu  et l'on venait le plus souvent à l'usine ou au bureau en vélo !

     

     Certes, l'on pouvait partir en vacances mais pendant trois semaines étalées sur l'année, les avantages et aides de toutes natures, (en dehors de timides allocations familiales et bons de vacances pour les écoles primaires), n'existaient pas : Il y avait du travail mais pour avoir des sous il fallait oeuvrer sévère (le mot pénibilité n'avait pas encore été inventé) et pour pouvoir se lever le matin ne pas passer ses nuits à faire les andouilles dans les boites, les bars, voir à brûler des voitures !

     

    Peu, poursuivaient leurs études, (c'est pourquoi elles avaient de la valeur), mais pour ce faire beaucoup devaient s'activer à des petits boulots à coté, car les aides se limitaient aux bourses d'études supprimées si les résultats n'étaient pas ceux exigés, et l'on ignorait ce que pouvait être les  aides aux rentrèes scolaires,  Là encore, il fallait passer ses soirées à étudier sur des bouquins, car Internet n'avait pas encore vu le jour,  et plancher sérieusement car les notes aux BAC, n'étaient pas établies en fonction des insuffisances des candidats mais bien d'après de solides critères permettant là aussi de trouver un job ensuite ! Obnubilés par votre arrogance, vous ne vous rendez même pas compte qu'en ne faisant rien actuellement, vous jouissez de plus de confort que les salariés des "trente glorieuses" (votre alibi majeur, pour planquer vos insuffisances) !

     

    Ah ! La génération qui se prétend sacrifiée ne veut plus payer pour ceux qui ont permis qu'elle ait actuellement, ce qui se fait de mieux en confort, (y compris eau chaude au robinet), voitures, matériel électronique tout azimut, voyages ici et là, et  les chiottes ailleurs que sur les palliers et parfois au fond des cours,  sans rien faire de plus que de jaser sur la chance de ceux d'avant !!!

     

    Aux remblais, à la casse les retraités et pourquoi pas "Le soleil vert", mais bande de couilles molles, pour avoir une retraite il faut pour le moins ne pas faire la fine bouche devant les 300.000 emplois qui en ce moment ne trouvent pas preneurs parce-que jugés trop durs, par ces pauvres poussins ne survivants que grâce aux prélèvements fait sur les salaires et maintenant rentes de ces retraités montrés du doigts par des connards, parce-qu'ils vivent plus longtemps !

     

    Certes, il y a des jeunes qui travaillent dur, j'en connais et eux aussi sont ponctionnés méchamment pour venir en aide aux râleur qui n'en "branle" pas une, à ces pleure-michottes (c'est du franc-comtois), issus de France et d'ailleurs, d'ailleurs en grand nombre !

    Alors, vous les glandeurs professionnels arrêter de prendre les Retraités, comme explication vaseuse, à la décrépitude du pays, alors qu'en fait elle est due en grande partie à vos manque d’imagination, de courage, de coeur au ventre, et présentement à la nullité du gouvernement que vous avez élu parce-qu'il vous promettais des lendemains qui chantent... Et surtout ne vous défaussez pas de votre manque d'énergie sur vos, sur nos anciens dont un seul d'entre-eux en vaut et valait cent comme vous,comme nous tous ! Génération qui se croit sacrifiée, car même si les temps actuels sont loin d'être la panacée universelle, tout ce dont vous jouissez ou presque  aujourd'hui, est le résultat du labeur de vos, de nos, parents,  grands et arrières grand-parents !

     

    PS : J'ajoute ici, le commentaire de Tiot : Dans les mines de charbon, la durée hebdomadaire de travail était de 48 heures. (il le sait, c'est un ancien mineur) ! Alors, que ceux que j'ai vu et entendu dire sur les plateaux de télévision, qu'ils ne voulaient plus payer les retraites du temps des "trente glorieuses", avalent un sabre !

     

    A demain mes ami(es). Merci de votre fidélité et n'oubliez pas "Et Op, un p'tit com pour Nettoue".

     

    (publié le 12 septembre dans "Coup de gueule")

     

    Yahoo!

    35 commentaires
  • Pourquoi le coq chante-t-il si tôt ?

     Pour servir de réveil-matin à son environnement ? Que nenni voyons, la panne d'oreiller de celui qui compterait sur lui il n'en a rien à faire le bougre !

    Le coq veut être le roi, celui de la basse cour comme le lion celui de la jungle, c'est ça son idée et comme c'est à l'aube qu'il est au mieux de sa forme, il veut qu'on le sache et pour cela il chante pour le faire savoir...

    Car il ne faut pas croire que la petite "gène matinale", est le privilège du mâle humain : Il ne faut pas croire non plus ce que l'on pensa longtemps, hélas, que celui qui bande tôt doit jouir de tous les privilèges inhérents à son statut ! "J'érecte", donc je suis... Plus maintenant, je regrette messieurs mais la femme est l'égale de homme dans les pays civilisés.

     

    Bref, le coq est prêt à passer à l'action dès le point du jour et à honorer son petit monde sans faiblir... Cela le rend heureux et il chante ! L'étendue de son Cocorico étant, selon lui, la limite d'un son territoire au sein duquel un coq de passage n’a pas intérêt à se risquer sinon c'est le combat à outrance, ni plus ni moins... Et pourquoi se gênerait-il, car c'est un vaniteux qui se prends pour le guide suprême de la basse cour. Il se sait beau et ne ne se prends pas  pour de la fiente...

    La langue française l'y aide d'ailleurs beaucoup, je trouve : A-t-on idée ? Un poussin piaille, une poule caquette et le benêt pourvu d'une crête arrogante et d'un zizi à répétition chante, je vous demande un peu ?

     

    A ce sujet précis, sachez donc, que chez les anglais le coq fait "Cock-a-dog", (Entre-nous je me demande bien pourquoi un volatil innocent est obligé d'apprendre l'alphabet d'outre manche, avec une patate chaude dans la bouche, pour avoir le droit de s'exprimer librement ? ) Mais bon...

    Chez les espagnols ce serait : "Quiriquiqui", (C'est mieux mais cela fait un peu chatouillis) !

    Les coqs allemands quant à eux feraient des "Kikéricht", ( Kicékiri serait moins guttural, mais comme on dit, des gouts et des couleurs...)

    Citons encore la Chine où fusent des "Kokekoko", (qu'ils aient oubliés le riz me dépasse). et le coq russe qui se roule des 'Courakékou", raspoutinien volontiers charmants, (mais sans oublier la vodka) !

     

    La poule nous le savons n'a absolument pas besoin d'être en couple pour pondre des œufs, mais pour y mettre des bébés à l'intérieur, si : En échange de leur disponibilité le coq chante aussi au cours de la journée pour les rassurer : Pas de problème mes poupoules, je veille !

    Certains maires ulcérés des querelles de voisinages dues aux chants des coqs, "tessiturés" façon ténor, peuvent décréter la mise à la casserole forcée des chanteurs, m'a-t-on dit ! J'y crois pas, va-t-on porter plainte à l'encontre des camions poubelles et autres pétarades de la voiture du voisin d'en face ?

     

    Des noms, il me faut des noms et je ferai campagne contre eux aux prochaines municipales ! Un appel souverain, s'il le faut : (On le fait en ce souvent à nos sous pour des causes moins justes) ! Même une pétition aux membres de l'Assemblée nationale, et pourquoi pas ? Eux savent l'importance des (Voix), puisqu'ils lèchent à longueur d'années moult bottes afin de s'y asseoir !

     

    A demain mes ami(es). merci de votre fidélité et n'oubliez pas "Et Op, un p'tit com pour Nettoue".

     

    (publié le 11 septembre dans " Bon à savoir")

     

    Yahoo!

    27 commentaires