•  Le rideau de lève sur :

    Une guerre interminable, celle du Pacifique...

     

     

    Le lundi : C'est cinéma chez Nettoue, et...

     

     

     

     

    A demain mes ami(es). Merci de votre fidélité et n'oubliez pas "Et Op, un p'tit com pour Nettoue".

     

    (publié le 30 septembre dans ""Entre parenthèse")

     

    Yahoo!

    23 commentaires
  •  

     

    En pause, Nettoue, mais  pour la journée seulement et pas pour les visites que je ferai avec le même plaisir que d'habitude !

    Bises mes ami(es)

     

    Yahoo!

    22 commentaires
  • Le talon d'Achille

    "Achille, dis-moi pourquoi t'as d'la moustache ?" Chanson célèbre en son temps, n'ayant rien à voir avec l'Achille de la légende issue de "L'Yllade", narrée ci-dessous.

     

     Donc Achille est un demi-Dieu : Il aurait pu l'être en entier... et surtout à bien failli, mais les cancans en ont décidés autrement !

    Tout ça fut la faute de Zeus, V'oui, Zeus qui se voulait épouser Thétis, car il en était amoureux. Seulement sur le point de lui demander sa main, bêtement,  il se prit à écouter les ragots (Pour un Dieu comme lui devenu plus connu encore en raison de son tonnerre, "Tonnerre de Zeus", dont on parle encore de nos jours, la chose n'est pas classe du tout, mais bon, à chacun sa vie !

    Donc Zeus, entendit chuchoter que le futur fils de Thésis serait tellement grandiose que sa gloire ternirait celle de celui par qui il serait engendré. Prudent, car se prendre des baffes par son rejeton, surtout moralement ça fait quelque chose... Il renonça donc à prendre  ce risque.

    La jeune Dieu Thétis épousa donc à la place de Zeus,  un mortel du nom de Pelée, roi de Thessalie, car cet homme issu de la mythologie d'en bas, n'avait pas de ces inquiétudes.

    Afin, de mettre toutes les chances du coté du poussinou fabriqué la nuit même de ses noces, maman Thétis, lui fit prendre aussitôt né, un bain dans le Styx, ancêtre de la potion magique d'un certain druide gaulois...Seulement comme Achille ne sait pas encore nager, prudente sa maman le tint par un talon afin de ne pas le noyer : (Comme quoi même en étant une Dieu, on peut faire des boulettes).

    Pour l'aguerrir encore plus, Thétis choisit le centaure Chiron, comme gardienne à la journée quand elle-même vaque à ces menus travaux de ménagère et le fit élever à la moelle d'ours : (De là l'expression se faire sucer jusqu'à la moelle, chose étant en train d'arriver aux contribuables français) !

     

    A ce régime, les instincts guerriers du petit Achille se développe rapidement. A dix ans, il s'inscrit, de manière à y avoir une place plus tard, dans la même équipe d'élites qu'Héraclès, sorte de commandant de notre GIGN actuel : Seulement, lors de cette inscription il faut faire un choix des plus cornélien : Avoir une vie longue et paisible genre travail dans un ministère, ou plus courte et semée d'embûches au point de mourir jeune !

    Vous savez comme sont les jeunes, enfin quelques uns, fougueux et souvent irréfléchis, en l'absence de sa maman Achille choisit le second, et ce d'autant plus qu'il sait qu'elle à le bras long. Cela ne manqua pas car, dès qu'elle fut au courantde ce choix,  elle fit aussitôt protéger, le garnement  par une foultitude de copains Dieu, maîtres de l'intelligence, tel Athéna, Héphaïstos, et Hermès, avant de le confier à Lycomède, roi des Dolorès, établi à Scyros.

     

    Et Achille grandit donc au milieu des femmes et filles de ce bon roi pacifique. Il épousa même l'une d'elle et en eu deux enfants : De cette époque ses rapports affectifs garderons toujours, un coté gnangnan, attrapé en étant bichonné et surprotégé par une armée de nanas !

    Mais comme il est naturellement bon, son coté amour et devoirs deviendra un temps, encore plus prononcé que celui d'Hercule. Et puis, un jour voilà qu'Ulysse découvrit sa cachette au cours d'un de ses voyages... On se demande bien de quoi il se mêla , d'autant qu'au lieu de laisser sa Pénélope à sa broderie pendant qu'il batifolait, entre-autres avec Circé, la mangeuse d'homme, il aurait mieux fait de s'occuper de ses oignons !

    Mais que nenni, vu les qualités de demi-Dieu et la grande taille de sa prise, faisant fi de sa seule faiblesse le talon qui ne fut pas tremper dans le Styx, il le persuada de partir avec lui, à la conquête de Troie à la tête des Myrmidons.

     

    Personnifiant la bravoure et une impétuosité longtemps contenue dans les dentelles des épouses de Lycomède,  l'intelligence aussi il apparait comme le seul capable de mener la prise de Troie à bien.

    Retour de bâton, Achile qui fut tant gâté, est aussi  chiant et coléreux, ce qui l'amène à chercher noise sans raison valable à Agamemnon, au sujet d'une dame captive à Troie : une certaine hellène. Il refuse donc de l'aider malgré les prières d'Ulysse.

    Son énergie, il veut la dépenser autrement. On lui demande son aide sur la terre ferme, il s'en va cartonner sur les eaux grecs y fait un carnage tel que la quantité de morts tombant dans le fleuve Xanthe, le fera déborder : (La vache) !!! 

    Un peu plus tard il apprends la mort de son ami Patrocle, et veut la venger, in petto : Pour ce faire il tue hector, attache son corps derrière son char et part au galop pour le seul plaisir de lui râper le cul sur les cailloux du chemin.

     

    Il n'arrêtera son cheval qu'après en avoir été enjoins par les Dieux et par le père d'Hector.

    Plus tard, Achille périra d’une flèche à celui de ses talons maintenu hors de l'eau par maman Thétis, cette flèche sera guidé à "pied d’œuvre", par Apollon qui ne pouvait pas le saquer.

     

    A demain mes ami(es). merci de votre fidélité et n'oubliez pas "Et Op, n p'tit com pour Nettoue"

     

    (publié le 28 septembre dans "Du haut de l'olympe")

     

    Yahoo!

    23 commentaires
  • Où, Pépère compte pour du beurre !

     

    Le secrétaire d’État américain John Kerry a confirmé jeudi un accord avec Moscou sur un projet de résolution encadrant le désarmement chimique syrien, accord, qualifié de "percée historique" par le département d’État. (Et cela sans guerre supplémentaire car il est visible qu'aucun pays n'a suivi Pépère dans ses espoirs autant guerriers qu'espoir de remontées dans des sondages catastrophiques , ceux-ci étant très visiblement jugés  niais, et sans aucune valeur stratégiques dans l'immédiat).

     

    "Nous sommes arrivés à un accord en ce qui concerne la résolutions sur la Syrie, a déclaré Kerry à la presse et nous procédons aux derniers ajustements sur le texte. Nous espérons que ce processus avec (l'Organisation pour interdiction des armes chimiques et l'ONU et sa résolution, peut désormais avancer et permettre le démantèlement des armes chimiques syrienne, a-t-il ajouté, tout heureux de la prouesse !

     

    Le projet de résolution dont l'AFP a obtenu une copie prévoit la possibilité pour le conseil de prononcer des sanctions à l'encontre du régime de Assad, si le plan de désarmement chimique n'est pas respecté. (Il ne précise pas la nature des sanctions, sans doute parce-qu'il n'a pas été réfléchi jusque là !) Pn sait seulement qu'elles ne seraient pas automatiques, car en cas de violation des engagements il faudrait encore que Barak et Vladimir  engage une seconde résolution !!!, ce qui laisserait à Moscou allié de Damas, un droit de regard et une possibilité de blocage. (En bon langage franc-franc-comtois, cela n'est pas loin de vouloir dire "En fait remettez-vous comme t'étais", de toutes manière une "mauvais accord vaut mieux qu'une nouvelle guerre" !

     

    le ministre russe des Affaires étrangères Serguei Lavrov avait auparavant confirmé un accord contraignant et exécutoire. Selon un responsable du département d’État, il s'agit d'une percée obtenue par la diplomatie : "C'est historique et sans précédent, "a-t-il répété tout content de lui...

     

    Et pendant ce temps là, je me demande pourquoi notre ministre Fabius fut exclu des pourparlers et accords ? Enfin non, je ne me le demande pas vraiment, puisque le président de 23% des français n'y a pas participé non plus !

    (sources médias internet)

     

     A demain mes ami(es). Merci de votre fidélité et n'oubliez pas "Et Op, un p'tit com pour Nettoue")

    (Merci pour l'image Cricri)

     

    (publié le 27 septembre dans "Actu-info"!

     

    Yahoo!

    30 commentaires
  • SVP, psy associations, pas de réinsertion !

    La mère et le beau-père d'un petit garçon de 4 ans jugés pour avoir violé l'enfant à de multiples reprises, notamment au parloir d'une prison, ont été condamnée mercredi à la peine maximale de vingt ans d'emprisonnement par la cour d'assises du Bas-Rhin : Conformément aux réquisitions, l'avocat général a également obtenu du jury "de façon tout a fait exceptionnelle", la rétention de sureté assortis d'un suivi socio-judiciaire pendant la durée maximale de cinq ans pour les deux saloperies 25 et 31 ans ! (Mais pourquoi un suivi, pourquoi une possible remise de peine en dépit de la rétention de sureté, pourquoi une réinsertion :  Pourquoi ne pas les  avoir enfermé dans un trou de chiotte le plus puant possible ?)

     

    Après avoir changé plusieurs fois de versions au cours de l'enquête, Lionel Barthélemy, le violeur a finalement reconnu avoir violé le fils de sa compagne lors d'une visite au parloir de la maison d'arrêt de Toul, en Meurthe et Moselle. Incarcéré depuis aout 2009, ce "semblant d'être humain" purgeait une peine de trois ans pour violence sur une ex-compagne.

     

    Ce jour là au parloir, Sabrina Bonner aurait fait mettre son fils à genoux sur une chaise (Dame, il faut bien que le violeur jouisse de toutes les aises possible) , puis elle l'aurait tenu par les bras pendant que son beau-père le violait : Notons que les surveillants devait regarder ailleurs...

    la "sous-femme", est naturellement complice de ce crime atroce, et ce d'autant plus qu'elle a ramené son fils une seconde fois l'après-midi, en sachant pertinemment bien ce qui allait se passer à nouveau  ! Les surveillants, bizarrement n'ont pas entendu les plaintes du petit garçon et n'ont rien signalé de spécial : Il faut dire que selon les éléments de l'enquête, des sacs poubelles obstruaient la porte vitrée du parloir de cette prison où comme dans d'autres, selon les avocats, une certaine tolérance est acceptée !

     

    L'on peut tout de même se demander pourquoi les portes sont-elles vitrées puisqu'il parait naturel à certains personnel de la prison de laisser les occupants du parloir les boucher ?

     

    A demain mes ami(es). merci de votre fidélité et n'oubliez pas "Et Op, un p'tit com pour nettoue".

     

    (publié le 26 septembre dans "Coup de gueule")

     

    Yahoo!

    29 commentaires