• Peigner la girafe !

    giraphe egypteZarafa, le fut par des artistes prestigieux, car l'expression détourner de sa signification première  qui est de "Peindre", galvaudée à tort et à travers, fini par être employé dans le sens: Se laisser aller à l'ennui... Je vous fais donc part l, de mon savoir récent, avant de vous conter l'histoire de cette girafe qui le 30 Juin 1827 parcouru 880 kilomètres pour arriver, puis conquérir Paris !

     

    C'était alors la mode des animaux exotiques qui bien sur ne pullulait pas dans les rues, et surtout, le roi Charles X en rêvait  Il en rêvait le jour, la nuit, il ne pensait plus qu'à ça, pouvoir se dorloter une girafe ! Dame, il y avait bien des "King-Charles" à la cour d'Angleterre, pourquoi, n'y aurait-il pas eu de girafes à celle de France ?

    Si bien que lorsque Charles X, apprit que le vice-roi d'Egypte Méhémet Ali, venait de recevoir trois beaux girafons de compétition, il n'eut de cesse de s'en faire offrir un : Bernardino Droveti, ministre des affaires étrangères fut donc chargé de charmer le vice-roi, en lui promettant, comme c'est l'usage, de l'aide pour l'avenir...

    Le marché fut conclu Méhémet Ali, chargea le consul de mener une des girafes à Paris, l'autre à Londre et la troisième à Vienne,j afin de ne pas faire de jaloux !

     

    A cette époque, pour tous, une girafe était un animal mythologique : Pensez, elle pouvait atteindre cinq mètre de haut et peser une tonne, par ailleurs, prise pour la progéniture hybride d'une chamelle et d'un léopard, elle fut affublée du curieux nom de "Giraffa caméléopardi", mais bon, l'essentiel était de la faire arriver dans la capitale française et cela représentait une autre paire de bretelles, c'est sur !

    Restait l'ingéniosité de monsieur Donelli qui s'octroya in-petto, le titre de docteur es girafe, qui pour montrer sa science récente, mais pas idiote du tout, commença afin qu'elle ne fut pas dépaysé par la confier aux bons soins de deux jeunes soudanais, Ali et Youssef. Puis, il choisit un navire à deux mâts, y fit percer le pont, (sinon il eut fallu faire plusieurs noeuds avec le cou de  Zarafa : Elle eut donc, tout au long de la traversée, les fesses dans la paille à fond de cale et la tête sur le pont, laquelle, d'ailleurs nécessita la construction d'un abri afin qu'elle fut protégé des embruns, de la pluie, et du vent dans les oreilles.

     

    Le consul profita du voyage pour rapporter des chevaux, des mouflons, et des antilopes, presque une arche de Noé bis, en quelque sorte !

    Le voyage se déroula aux petits oignons, même si l'on du regretter la mort d'une des trois vaches emportées comme biberons pour Zazafa !

    Une escale en Crète, une autre en Sicile, et l'on atteignit les cotes marseillaises le 23 octobre zarafa marseille1826, où des milliers de personnes attendirent le quadrupède le coeur battant, lequel fut accueilli par le préfet des Bouches du Rhône, en personne, le comte de Villeneuve, lequel exité comme une puce de cet honneur en fit une poussée d'urticaire. 

    La demoiselle passera tout l'hiver dans sa bonne ville car il n'était pas question de la faire marcher dans le froid au risque de lui faire attraper des engelures... On la dessina, l'admira, l'étudia dans la cour de la préfecture o^ù elle fut garder tel le trésor du roi et où olympienne et fort bien élevée elle s'y tint avec élégance jusqu'aux beaux jours.

     

    Ce fut Etienne Goeffroy Saint-Hilaire, illustre naturaliste du Muséum qui dépêché spécialement  sur place eut pour mission de la ramener.

    Le grand départ pour Paris eut lieu le 19 mai 1827, et pour que la déjà favorite royale ne prit pas froid en cours de route on l'habilla d'une superbe cape dotée d'une très longue capuche...sur laquelle furent brodées les armes du roi de France. Ses sabots furent emballés dans de douillets chaussons , pensez, Marseille Paris à pieds de girafes ne se fait pas en un jour.

    Elle parcourra  880 km, avant de découvrir le "jardins des plantes", son nouveau domaine.

    A peine le temps de reprendre quelques forces et bien que admirablement bien traitée, le demoiselle va devoir refaire 15 km pour être présenté à Saint-Cloud (Par Saint-Georges, Charles X, n'était pas un prétendant galant, je trouve quant à moi !)

    Pourtant il trépigne d'impatience et tombe en quasi-pâmoison quand elle apparaîtra à ses yeux éblouis accompagné d'un cortège de chevaux emplumés rappelant le carnaval de Rio !

     

    Comprenant vite, à qui elle avait affaire Zarafa, se laissa caresser par les enfants royaux et même bisouté par la duchesse du Berry.

    Elle mourra sans descendance des suites d'une tuberculose due, dit-on alors, à l'ingestion d'une trop grande quantité de lait !

    Comme, elle du la regretter sa savane natale

    (sources le Point)

     

    A demain mes ami(es). merci de votre fidélité et n'oubliez pas, et "Op, un p'tit com pour Nettoue".

     

    krikri

    Yahoo!

  • Commentaires

    49
    gisele klavatz
    Lundi 7 Janvier 2013 à 16:54

    pas mal l'histoire de la girafe et en plus, elle est vraie!

    Bises

    48
    G.P. l
    Lundi 7 Janvier 2013 à 16:54

    Bonsoir Nettoue

    Je crois, qu'à notre époque, les grands zoos s'occupent bien des animaux,  qu'ils ont de l'espace et qu'ils ne sont pas malheureux. Les principaux zoos ont également une autre fonction : la protection des espèces en voie d'ixtinction (assurer la reproduction - conserver les semences -éviter la consanguinité etc...)

    Cependant, il est bien évident et quand c'est possible, que tous ces animaux ont pour vocation de vivre dans la nature.

    Je ne vais pas m'attarder sur le temps : pluie, vent et 14% au compteur, soit une chute minimum de 16% par rapport à la semaine passée, l'escargot est rentré dans sa coquille !!

    Sincères amitiés. Gilles

    47
    Mardi 3 Juillet 2012 à 17:00

    Certainement, elle a éta dessiné et peinte des centaines de fois. Je me demande si cela lui plaisait beaucoup ?

    Bises Guillaume

    46
    Mardi 3 Juillet 2012 à 16:56

    Ca, c'est la merdasse. Je m'épouvante déjà pour les transferts de blog en octobre !

     

    Gros bisous ma Dom

    45
    Mardi 3 Juillet 2012 à 07:45

    Ils ont des sentiments et bien sur ressentent la souffrance infligés bien souvent pour rien !

    Bises Solange

    44
    Mardi 3 Juillet 2012 à 07:08

    Ce que je lui reproche est d'avoir promis la lune et les étoiles en sachant que c'était impossible , et tout ça pour être président !

    Bises à toi

    43
    Mardi 3 Juillet 2012 à 07:07

    Moi aussi, et le doute restera touujours...

    Bises ma douce

    42
    Lundi 2 Juillet 2012 à 21:31

    J'ai toujours été perplexe sur l'expression "en peignant la girafe". Peindre et peigner ayant tout deux le même participe présent. Et je reste avec le mystère. Mais ton histoire est bien documentée, alors le reste... bof !   Amitiés. dinosaure80. 

     

    41
    Lundi 2 Juillet 2012 à 21:16

    bonsoir Nettoue,  il est certain qu'il n'est pas un magicien ce Mr Hollande,

    mais peut etre qu'il fera le mieux qu'il peut en toute modestie !

    bisou et belle soiréee

    40
    Lundi 2 Juillet 2012 à 18:55

    Merci Eliane, bon début de semaine et bisous ma douce

    39
    Lundi 2 Juillet 2012 à 18:55

    Dans ce temps là surtout et maintenant on les braconne !

    Bisous à toi

    38
    Lundi 2 Juillet 2012 à 18:46

    C'est mon avis et encore les ZOO sont mieux équipés qu'à l'époque de cette pauvre girafe !

    Je ne sais pas si tu auras le com ce soir ils ne bougent pas et donc restent statiques !

    Bisous Francine

    37
    Lundi 2 Juillet 2012 à 18:43

    Je n'aime pas non plus et les réserves sont à peine plus supportables !

    Je ne sais pas si ti aura le com ils ne veulent pas partir

    Gros bisous Claude

    36
    Lundi 2 Juillet 2012 à 18:38

    j'envie les vaches sous la fenêtre. Je n'habite pas précisément la ville, mais la vraie campagne à tant de charme.

    Vierns autant que tu veux, la clef est sous le paillasson de l'entée

    Amicalement

    35
    Lundi 2 Juillet 2012 à 18:34

    Je ne me doutais pas qu'il restait des vestiges de cette épopée  ! Merci Jean-Claude et merci pour le lien

    Nettoue

    34
    Lundi 2 Juillet 2012 à 18:24

    E4n voila une idée qu'elle est bonne !

    J'ai des problèmes avec l'envoi des commentaires

    Ca m'énerve

    Bises Lmvie

    33
    Lundi 2 Juillet 2012 à 18:21

    Oui, elle l'est. Merci de l'avoir apprécier

    Bises

    32
    Lundi 2 Juillet 2012 à 18:14

    Et tu te rends compte, elle y a séjourné avant d'aller voir Chalrtes X !!!

    Sans compter qu'elle doit être très haute !

    Bisous mon Cricri

    31
    Lundi 2 Juillet 2012 à 18:07

    Merci ma belle !

    Bisous etbpn début de semaine

    30
    Lundi 2 Juillet 2012 à 17:30

    Un ZOO, surtout à l'époque n'a rien  voir avec sa savane bien évidemment, la pauvre !

    Bonne journée

    29
    Lundi 2 Juillet 2012 à 17:23

    <je n'aimerais pas devoir lui tricoter ses écharpes !

    Nettoue

    28
    Lundi 2 Juillet 2012 à 17:13

    Tu as raison, partout où il y a eu au cours de l'histoire des richesses quelconque, on y a mis le grappin !

    Bisous pat

    27
    Lundi 2 Juillet 2012 à 17:12

    C'est vrai et je préfère encore les réserves où ils sont protégés non seulement de certaines maladies mais aussi des braconniers !

    Amicalement à vous Gilles

    26
    Lundi 2 Juillet 2012 à 17:10

    Et tout cela pour qu'un roi puisse se la peigner...

    Bises Nouratin

    25
    Lundi 2 Juillet 2012 à 17:04

    Et pour le caprice d'un roi, qui ne lui a sans doute pas rendu souvent visite !

    Bises aussi

    24
    Lundi 2 Juillet 2012 à 17:03

    C'est une denrée souvent tenance !

    Bisous à toi

    23
    Lundi 2 Juillet 2012 à 16:58

    Il faut toujours que des grippes-sous se même de tout ! Pourquoi avoir tant fait marcher cette girafe, d'autant qu'à l'époque les Zoo n'avaient rien de confortables !

    Bisous ma Mousse

    22
    Lundi 2 Juillet 2012 à 16:55

    Elle était mieux dans sa savane, mais personne ne demande jamais nos avis même restrospectivement !

    Bisous ma Dani

    21
    Lundi 2 Juillet 2012 à 15:17

    Si les animaux ont des sentiments ce qu'ils doivent souffrir dans les zoos.

    20
    Lundi 2 Juillet 2012 à 07:45

    Suite à un plantage, je suis obligée de recopier toutes mes coordonnées !
    Grrrrrrrr
    Bon début de semaine.
    Bisoux ma Nettoue



    19
    Lundi 2 Juillet 2012 à 00:06

    Très intéressant ! Son trajet en France a dû étonner les campagnards...

    J'abandonne déjà eklablog, et je retourne sur blogger, mais avec un nouveau blog et un nouveau compte, et je garde eklablog pour qu'il serve d'album photo...

    Bises

    18
    Dimanche 1er Juillet 2012 à 19:44

    Peuchère, faire un si long voyage pour mourir aussi "bêtement". Elle aura vu du pays, mais je doute qu'elle ait apprécié...

    Bisous mouillé aujourd'hui!

    17
    Dimanche 1er Juillet 2012 à 19:35

    Bonjour ma Nettoue,
    Merci pour cette jolie histoire.
    Je suis triste pour la girafe.
    Tous ces animaux sont mieux dans la nature.
    Je suis contre les zoos, les cirques et tout le bazar.
    J'ai bien aimé ton histoire.
    Bonne soirée ma belle.
    Il a fait beau, je suis allée en vadrouille.
    Bisous tout plein.

    16
    Dimanche 1er Juillet 2012 à 19:04

    Quelquefois, j'en ai marre à cause de la poussière mais je n'arrive pas à m'en défaire!

    Bisous et bonne soirée Nettoue

    15
    Dimanche 1er Juillet 2012 à 19:02

    En effet quelle triste fin pour cet animal habitué aux grands espaces!!!!

    Et dans quelle solitude elle a dû se retrouver !!!!

    Je ssiu toute émue!

    Bonne fin de semaine

    bizzz

    tân

    14
    Dimanche 1er Juillet 2012 à 18:31

    Oh pauvre bête, c'est une bien triste histoire pur produit de la nocivité des hommes.

    Gros bisous.

    13
    Dimanche 1er Juillet 2012 à 18:18

    c'était une reine cette girafe

    les animaux devaient sans doute l'envier

    drôle de fin pour elle

    le lait a eu raison

    ti bo ma douce

    12
    Dimanche 1er Juillet 2012 à 18:13

    Hello Nettoue

    Je vois que c'est une manie chez les rois de france de collaborer avec les princes et les rois Musulmans ... Deja avec Francois 1er et apres avec Louis XIV , Soliman le magnfique faisait son beurre ...

    bisous

    pat

    11
    Dimanche 1er Juillet 2012 à 17:49

    Une petite histoire qui vaut le cou.

    Dr WO

    10
    Dimanche 1er Juillet 2012 à 16:55

    C'est clair que la pauvre était bien loin de chez elle !

    9
    evy
    Dimanche 1er Juillet 2012 à 14:11

    Magnifique cette histoire passe un bon dimanche bisous evy

    8
    Dimanche 1er Juillet 2012 à 11:11

     

    elle existe toujours, la maison de la girafe,

    à Marseille.

    Je passe tous les jours devant.

    Bises ma Nettoue.

    7
    Dimanche 1er Juillet 2012 à 10:46

    Je vais emmener les petits voir Zarafa je crois !

    Bisous

    6
    Dimanche 1er Juillet 2012 à 10:42

    Et si un jour vous passez par Arnay le Duc n'oubliez pas de contempler dans la cour de la Maison Régionale des Arts de la Table une sculpture intitulée " Lézard de la Table" Sic ! sur laquelle est gravée la traversée Arnay le Duc par la girafe ZARAFA.

    http://halleyjc.blog.lemonde.fr/?p=3949

    5
    Dimanche 1er Juillet 2012 à 10:32

    BONJOUR je viens lire ce sujet extraodinairement beau j'ai aimer et cela fait du bien de lire et d'apprendre je te souhaite un bon dimanche j'espère bien qu'il fera beau mais ici dans ma campagne qui est très elle avec les vaches en face de ma fenêtre c'est super même s'il ne fait pas beau j'y demeure depuis ma retraite  8 ans c'est excellent moi qui adore la Nature et animaux amitiés  dan

    4
    Dimanche 1er Juillet 2012 à 09:16

    Pourquoi " déraciner " des animaux pour les enfermer dans d'affreux zoos ??? je n'aime pas cette façon de faire. Mais on me dira que la Science doit progresser, même ainsi ...............

    Bisous voisine

    Claude

    3
    Dimanche 1er Juillet 2012 à 09:09

    Bonjour Nettoue,

    Ce qui arriva à cette girafe, existe toujours, de nos jours pour différents animaux. Les pauvres bêtes seraient tellement mieux chez elles.
    Bisous et bon dimanche

    2
    Dimanche 1er Juillet 2012 à 08:51

    Il ne fait pas toujours bon être girafe...

    Enfin... Nous sommes de grands prédateurs !

    Bisous et douce journée, Nettoue.

    1
    Dimanche 1er Juillet 2012 à 08:46

    Bonjour Nettoue,  je passe avec plaisir te lire, et te souhaiter un bon dimanche, ici le temps est au gris et au mouillé,  j'espére quand meme un petit coin de ciel bleu !

    bisous et a demain

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :