•  

    De la magie dans l'air français !Sinon, comment expliquer que l'Angleterre puisse envoyer chaque année 28.000 carcasses de bœuf tuberculeux en France, Belgique et Pays-Bas et qu'elles ne le soient plus une fois contrôlées dans notre beau et optimiste pays, d'autant plus que l'info vient du journal anglais "Sunday Times", lequel informe des ravages de la bacille meurtrière au sein du royaume de sa gracieuse majesté ?

     

    (notons que ces résidus de carcasses sont utilisés dans les cantines scolaires et naturellement dans les nourritures de nos compagnons à quatre pattes );

     

    Bizarre, vous avez dis bizarre, et bien ça l'est puisque d'un coté la direction générale de l'alimentation se montre rassurante affirmant qu'aucun cas lié à la consommation des bovins anglais n'a encore été détecté en France, en dehors de ceux des professionnels en contact avec des animaux infectés, et là, je sens l'anomalie : Comment la viande peut-elle être encore infectée lorsqu'elle est entre les mains de ces gens dont on fais si peu de cas, et ne plus l'être dès qu'elle passe dans d'autres ?

     

    Bref, nos éleveurs sont inquiets à juste raison semble t-il, et insiste sur le fait que le traçabilité n'est pas assurée puisque les lots expédiés en Europe  le sont sans mention particulière : Ce qui me semble évident car même si, au nom de la rentabilité des services vétérinaires que l'on dit pourtant pointilleux seraient susceptibles de fermer les yeux sur des broutilles, un étiquetage "Bœuf contaminé", sur les caisses de viande ferait vraiment très mauvais genre !

     

    la confédération paysanne agite donc d’autant plus violemment le drapeau rouge, qu'une info venue de l'Inde, indique que dans une école de Bilhar, l'Est du pays, un puissant insecticide à été découvert dans l'huile ayant servi à préparer un repas de lentilles et de pommes de terre dans l'école où 23 enfants de quatre à douze ans sont morts intoxiqués.

     

    A demain mes ami(es). Merci de votre fidélité et n'oubliez pas "Et Op un p'tit com pour Nettoue".

     

    (publié le 4 aout dans "Pauvre monde")

     

    Yahoo!

    37 commentaires
  • Une mouche dans l'potage !

     

    La vieille garde, les anciens, les convaincus, les fidèles, ceux qui n'espère que le réalisation de leurs idées ont mis la main à la poche, sans rechigner, pour payer la dette du chef, (dette qui en fait n'en serait pas une si l'on n'avait pas imputé des déplacements présidentiels à la somme allouée pour la dernière campagne sarkozienne) : Est-ce juste ou non ? l'on pourrait penser que l'encore président de l'époque avait usé des déplacements requis par sa fonction pour quelques peu préparer l'avenir.... D'autres, l’on fait avant lui sans être pénalisé de 11 millions, d'autres encore ont profité et profite encore de leur position quasi intouchable (pour l'instant), pour bien jouir des joies d'un luxe excessif et en faire profiter leurs soutiens, chose s’apparentant, à un avis qui n'engage que moi, à une propagande en vue d'élections futures,  mais c'est Sarkozy seul, qui a essuyé les plâtres.

     

    Enfin, lorsque je dis seul, j'extrapole, lui s'est fendu en fait de remboursement du maximum autorisé de 7500 euros, alors qu'entre vous et moi, il pourrait faire un don plus important en se servant d'une des mille embrouilles que met la république à la disposition de nos "dirigeants", (Mitterrand aurait pu lui donner des leçons), alors que ce sont les sympathisants et militants, vierges de tous péchés qui répondent le mieux à l'appel à l'aide !

     

    Fillon, le radin n'a donné que 1000 euros, environ la moitié de la moyenne, c'est peu car sans l'UMP, que serait-il Gribouille, à le mine sinistre ? C'est peu, mais c'est mieux que les 30% de "parlementaires" se faisant tirer l'oreille et de ce fait n'ont encore rien donné pour participer au remboursement, non "remboursé", par l'état, comme c'est normalement l'usage, des frais de campagne 2012 de Nicolas Sarkozy.

     

    S'ils ne le font pas pour lui, (d'ailleurs lui, ne parait pas se casser le chou outre mesure), l'élégance la plus surfaite voudrait que ses égoïstes aux portefeuilles en peau de méduse, le fasse pour le parti qui les a posé là où ils sont et sans qui certains pointeraient peut-être à "Pôle emploi".

     

    Dur, dur d'avoir le cœur généreux et la reconnaissance du ventre dans la pétaudière du monde politique d'aujourd'hui ! 

     

    A demain mes ami(es). merci de votre fidélité et n'oubliez pas "Et Op, un p'tit com pour Nettoue"

     

    Et aussi et surtout, un million de fois MERCI, aux aminautes (et ils sont nombreux), m'ayant souhaité hier, mon anniversaire. merci, merci, merci ! C'est adorable et j'en suis encore très émue.

     

    (publié le 1er Aout dans "Pauvre monde"

     

    Yahoo!

    31 commentaires
  • J'ai mal à la France ! Inexcusable... cette phrase inconsidérée prononcée en proie à la frustration et à l'énervement, par le maire de Cholet, considérée très vite  comme une faute lourde par Manuel Valls, faute  qui va conduire l'élu devant les tribunaux ?? Sans doute, mais... car il y a souvent des "mais", sur lesquels il est facile de fermer les yeux, car l'on peut se demander si les provocateurs, gens du voyage occupant illégalement un terrain communal situé en bordure du parking d’une bibliothèque et d'un stade vont être pénalisés eux-aussi pour s'être "amusé", à accueillir Gilles Bourdouleix, venu les enjoindre à plusieurs reprises de respecter la loi,  par un salut Nazi, accompagné d'injures le comparant à Hitler et l'accusant de pédophilie ? Il n'en a pas été question jusqu'ici.

     

    Par contre, comme à leurs habitudes certains  journaleux en mal de reconnaissance se sont emparés de la réponse stupide tout autant que de très mauvais goût  du maire,  "Hitler n’en à peut-être pas tué assez ?" pour créer une nouvelle polémique au sein de laquelle seul celui-ci aura à répondre devant les tribunaux, alors que lui-même était quotidiennement victime d'injures racistes.

     

    "Se faire appeler Hitler, vous croyez que c'est agréable, non ?"

     

     Non ça ne l'est pas, se faire accuser  de pédophilie et autres ignominies non plus, mais cela justifie-t-il cette référence aux camps de la mort ayant décimés des millions d'innocents ? Je ne le crois vraiment pas : Pour autant, je ne trouve pas non plus très sain, encore moins démocratique de faire pencher la balance de "l'injustice", du coté des agresseurs et de moins en moins souvent de celui des agressés, surtout lorsqu'ils sont  des élus de droite !

     

    A demain mes ami(es). Merci de votre fidélité et n'oubliez pas "Et Op, un p'tit com pour Nettoue".

     

    (publié le 24 juillet dans "J'ai mal à la France")

     

    Yahoo!

    27 commentaires
  • Pédalage dans la choucroute, réussi !Ce n'est pas un scoop, mais une mauvaise habitude. C'est vrai ça, l'un avance et l'autre recule, alors comment voulez-vous que... l'on s'y retrouve ? (Z'avez eu peur hein ?)

     

    Le 14 juillet d'après la presse, (parce-que moi, je n'ai pas écouté,)  Pépère à rappelé son combat pour favoriser l'emploi des jeunes et quelques jours plus tard, comme ça tout de go, l'on apprends la disparition de l'indemnité compensatrice de formation pour les entreprises accueillant des apprentis...

    Bon, il fut un temps lointain où les jeunes désireux d’apprendre un métier pour être plus tard, en état de gagner leur vie, payaient leurs apprentissage et même dormaient sous l'établi, mais Dieu merci, nous n'en sommes plus là, sinon il n'y aurait plus de volontaire à l'apprentissage d'un métier : Déjà, que même en étant un peu payé et d'après Nathalie Bujko, l'une des responsable du centre de formation des apprentis de Futurosud, situé à Marseille, il est déjà difficile de faire signer des contrats...

     

    Bref, donc d'un coté le président d'un peu moins de 30% des français veut aider la jeunesse à ne plus, pour certains, glander dans les rues en imaginant mille incivilités et plus, et de l'autre son gouvernement annonce vouloir couper les vivres aux embaucheurs ??? Une annonce qui, ayant provoquée une levée de boucliers motivée par le fait que cette suppression entrainerait un véritable raz-de-marée pour et dans l'artisanat, pousse les responsables de cette nouvelle idée très con, à rétropédaler en sens inverse, mais de très peu puisque seules entreprises de moins de 10 salariés bénéficierons encore d'une aide ayant cependant faite ses preuves : Ne parlons pas de l'aide aux transport et aux repas supprimée en juin dernier !

     

    Pour autant rappelons qu'annuellement ce coup de pouce aux entreprises coûtait 500.000 euros aux finances publiques, c'est à dire la moitié d'un déplacement présidentiel de deux jours !

     

    A demain mes ami(es). Merci de votre fidélité et n'oubliez pas "Et Op, un p'tit com pour Nettoue".

       (publié le 19 juillet dans "Pauvre monde")

     

    Yahoo!

    23 commentaires
  • Ecoeurée, je lèche mes plaies, Scarlett aussi...Une veille de fête nationale ça ? De plus en plus difficile d'y croire, mais il faut dire que les joyeux fêtards, qui s'en batte l’aile en ont changé la donne !

    La retraite au flambeau, les chants populaires, les bals d'antan, les feux d'artifices, tout ce qu'aimait les "franchouillards Cocorico", comme moi, à disparu au profit de pétards dans les poubelles, de dévastation des jardins, de coups donnés dans les volets des rez-de-chaussée, de voitures mutilés, de musique, échappées de portières ouvertes et n'ayant rien de républicaine, si ce n'est en évoquant la cruauté des décapitations de la Révolution, mais en Rien, se qu'elle représentait, il y a peu encore, c'est à dire : "la Liberté, l'Égalité, la Fraternité", et pourtant mon petit îlot de maisons est censé être résidentiel ou tout comme, en tous cas, il en porte le nom !

     

    Quelle rigolade, car les hordes d'Attila viennent de plus loin et en conquérantes.

     

    Mais il fait beau, Pépère va "causer dans le poste", dixit Huron, Pangloss et Cie", se qui me donnera le plaisir de fermer ma télévision au même instant, après avoir regarder, car j'aime beaucoup, le défilé militaire et surtout la marche de la légion.

     

    A demain mes ami(es). Merci de votre fidélité et n'oubliez pas "Et Op un p'tit com pour Nettoue".

     

    (publié le 14 juillet dans "Pauvre monde").

     

    Yahoo!

    36 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique