• Le p'tit foutoir

     

    Ah ! mai 68, l'année de toutes les libertés, les femmes pour montrer leur... indépendance brûlent ou jettent leur soutien-gorge !

     (Si vous voulez mon avis, je ne vois pas en quoi cet acte considéré comme symbolique fut susceptible d'apporter de l'eau à leur moulin)

     

    Qui l'eut crû ? Michel Ange à bien réalisé un faux volontairement : Ce faux à fini par être vendu ! La version la plus poétique raconte que l'artiste le réalisa pour prouver aux experts en antiquités qu'il fallait se méfier des imitations, mais la chose aurait tournée différemment

    Bref, la statue aurait été traité à l'acide pour la vieillir et vendue à un intermédiaire. Lorsque celui-ci apprit la supercherie, le tricheur, (un génie c'est sur, mais ce n'est pas incompatible), aurait proposé de la reprendre, mais l'intermédiaire refusa : (Sentimental, il s'y était attaché)...

     

    Ce qui eut pour effet que ladite découverte fut rapidement attribuée à l'artiste contribuant à la reconnaissance de son talent (déjà à l'époque, les gros goulus  n'hésitaient pas à faire grimper la mayonnaise pour enrichir certaines causes rentables )... On sait qu'ensuite elle fut donnée à Césare Borgia et aurait fini détruite moult années plus tard, dans un incendie londonien.

     

    Au Moyen âge,  (là on ne prends pas de risque, car il lui fut attribué toutes les choses que l'on ne savait pas où caser, à ce moyen âge) : Au Moyen Age donc, les délits étaient jugés au civil ou au pénal, et quel qu'en soit l'auteur. Les bêtes étaient tenues responsables de leurs actes au même titre que les humains : (Au jour d'aujourd'hui, ce sont les inhumains que nos lois protège, mais ça c'est une histoire abracadabrante et dangereuse qui par le nombre des crimes de toutes natures perpétués quotidiennement, montre, non pas ses failles ni même ses crevasses, mais ses cratères) : 

     

    Donc l'on jugeait et mettait même à mort les porcs ayant mordu, ou même les taureaux et chevaux coupables de ruades douloureuses en prison. L’Église, quant à elle à excommunié moult insectes, rats et autres petites bêtes n'ayant pas un physique agréable !

    L'histoire à retenu le nom de Barthélémy de Chassanée qui fut célèbre pour avoir défendu la cause des hannetons envahisseurs du vignoble beaunois !

    Voilà, voilà, voilà.. 

    (doc et photo, prises sur internet)

     

    A demain mes ami(es). merci de votre fidélité et n'oubliez pas "Et Op, un p'tit com pour Nettoue".

     

    (publié le 17 septembre dans "Le p'tit foutoir".

     

    Yahoo!

    30 commentaires
  • sex-toy-deux.jpeg 

    Le site de vente de sex toys belge, "Sofilove, be" à décidé d'offrir sa participation à la lutte contre le chômage en lançant sur le marché,  une offre d'emploi sulfureuse autant que particulière.

    Il cherche une testeuse de ses produits pour un salaire de 1350 euros par mois (Il appellerais cela , joindre l'utile à l'agréable, que cela ne m'étonnerait pas) !

     

    "Notre testeuse recevra tous les jours quatre ou cinq nouveaux produits érotiques, à précisé le cofondateur du site, Nicolas Bustin, à "Clint. be". Près de la moitié de son temps de travail sera certainement consacré à évaluer , (Si tant est, qu'elle en ait encore la force, la pov dame), évaluer donc sensoriellement ces produits destinés à la consommation intime. Elle devra alors rédiger des rapports détaillés et comparer les produits testés à ceux qui existent sur le marché". (Bon ce qui est rassurant pour elle, est qu'elle pourra en dire n'importe quoi, mais du flatteur, car personne ne viendra vérifier ses sensations, à moins que...

     

    La première des conditions exwigée par le recruteur est celle-ci : Il faut aimer les plaisirs intimes.

    Dans la fiche de poste il est précisé que la fonction ne nécessite ni diplôme ni formation. (Ben ça alors, moi j'aurais pensé qu'il fallait avoir au moins fait ses preuves au Sofitel lillois) !

    Par contre, l'élue devra être être dynamique, ouverte à la nouveauté et aimer les plaisirs solitaires, en outre une bonne condition physique est requise !

    Le salaire de 1350 euros net/mois, avec un treizième  mois, un ordinateur portable, un smartphone et  les frais de déplacements remboursés... (Ah!, parce-qu'elle devra essayer ses gadgets porno, en groupe, comme dans les réunions Tuperware), ben ça alors) !

     

    Ce doit être pour ça que les horaires sont flexibles !!!

     

    La société a déjà reçu plus de 250 candidatures, mais il est encore possible  de postuler en envoyant CV et lettre de motivation à "job@sofilove.be" : A noter que ce métier n'a rien de très nouveau puisque la Britannique Nat Gravey a déjà témoigné dans le tabloïd 'The Sun", de sa profession de testeuse ayant plus de 1000 tests à son  actif en deux ans. En revanche son salaire Outre-Manche, est largement supérieur : 31.000 euros par an. Mais peut-être est-il possible de faire des heures supplémentaire pour le "Sofil-ove.be ?

     

    La proposition ferait  un buzz d'enfer sur Internet...(Dame par les temps qui cours )...

     

    A demain mes ami(es). Merci de votre fidélité et n'oubliez pas "Et Op, un p'tit com pour Nettoue"

     

    krikri

    Yahoo!

    48 commentaires
  • bric-a-bvrac.jpg

    Tchin tchin: l'expression ne vient pas de monsieur Aflelou c'est sur, elle date du Moyen-âge où les grands de ce monde avaient tellement confiance l'un dans l'autre, que même entre-amis, ils craignaient de se faire empoisonner, ,notre souci présent à nous sont les impôts eux c'étaient le cyanure  : Chaque époque ses privilèges !

    Donc, au moment de partager une boisson avec ses hôtes, chacun cherchait à s'assurer qu'il ne s'apprêtait pas à avaler une ciguë quelconque. On remplissait donc les verres à ras le bord et à tour de rôle les buveurs les entrechoquaient virilement, (les dames ayant droit dans la pièce voisine à de la limonade faite maison), les geste se devaient d'être assez fort pour que le liquide puisse gicler en petites parties de l'une à l'autre  : A chacun de ces deux chocs retentissaient un "tchin"

    Progressivement nous avons pris l'habitude de ne trinquer qu'une fois mais l'expression < Tchin tchin > est restée !

     

                                                                            

     

    Le bec dans l'eau : Cette façon de s'exprimer traduit la déception de ceux qui après avoir espéré, finissent  par comprendre avoir attendu  en vain...

    Au XVI siècle, on disait "tenir le bec dans l'eau à quelqu'un", cela signifiait laisser mariner dans ses rêves assurément sans suite  en faisant miroiter des espoirs fabuleux pour le distraire de' ses attentes, histoire de gagner du temps pour mieux l'embobiner...

    Le bec, comme aujourd'hui, représentait la bouche des crédules. Du coup, certains pensaient que l'eau en question était la salive des personne dont on se jouaient en leur mettant l'eau à la bouche, à force de leur faire croire mille et une merveilles...

    De  là, la consommation massive de mouchoirs en papier,  voir de serpillières utilisés lors des discours "pantalonesques" du candidat "Poudre aux yeux", des dernières campagnes (présidentielle et législative) !

     

    Pour en rire :

    C'est un entraineur de foot qui désespéré par les résultats désastreux de son équipe rassemble ses joueurs  :

    ---- Messieurs, vous êtes si nuls que je crois qu'il va nous falloir tout reprendre depuis le début : Alors voilà... Cet objet rond est un ballon et...

    L'avant centre l'interrompt :

    --- Hou, là, là! ... Pas si vite...

     

    A demain mes ami(es). Merci de votre fidélité et n'oubliez pas "Et Op, un p'tit com pour Nettoue"

     

    krikri

    Yahoo!

    42 commentaires
  •   canne à sucre

      Citation de Voltaire : (Candide ou l'optimisme) !

     

    Quand nous travaillons aux sucreries et que la meule nous attrape un doigt, on nous coupe la main.

    Quand nous voulons nous enfuir, on nous coupe la jambe, je me suis trouvé dans les deux cas : C'est à ce prix que vous mangez du sucre en Europe 

     

                                                                        

     

    Des supporters belges "vendus aux enchères aux Pays-Bas" !

     Frustrés par l'absence de leurs footeux de l'équipe des "Diables rouges", de l''Euro 2012, des supporters belges qui s'étaient mis en vente au profit de l'Unicef", sur le site internet eBay, ont trouvé preneur  : Un acheteur des Pays-bas, les à obtenus pour 3000 euros : Ces fans à louer vont donc maintenant supporter les "Oranjes", pour une bonne cause puisque l'argent récolté lors de la location sera reversé par l'initiateur du projet à l'Unicef !

    "Nous sommes vendus et nous sommes fiers d'être désormais des mercenaires des Pays-Bas. Notre propriétaire, qui souhaite garder l'anonymat à généreusement offert de l'argent à Noodschool, un projet caritatif, spécifie un de ces supporters au journal belge, "Vers l'Avenir". Sur le réseau social Facebook, le mouvement a fait des adeptes puisque le groupe "Belgian soccer fans for sale for Euro 2012", à été rejoint par plus de 20.000 membres.

     

    "Une fois de plus, raconte un membre du groupe, nous n'avons pas d'équipe à soutenir lors fan-a-louer.jpgd'un grand tournoi. Or regarder des matchs sans ressentir la tension du supporter nous est insupportable. nous allons donc pouvoir vibrer, (enfin un peu de justice dans ce monde, car c'est un droit fondamental dans la vie de chaque individu,  ), regarder, soutenir l'équipe, porter ses couleurs, agiter ses drapeaux, sans doute aussi apprendre leur hymne national..." , et cela même si ce sont les organisateurs qui avaient sans le dire prévenu les organisateurs sur Facebook avant la fin des enchères.

    Quand notre équipe sera éliminée, (Vraiment ces supporteurs tout à fait spéciaux, ne ce font aucune illusion sur l'avenie de l'équipe qu'il supporte), donc, lorsque nos fouteux seront éliminés nous ferons comme c'est l'usage, notre deuil pendant 24 heures, et nous, nous remettrons en vente aussitôt après sur eBay, pour en soutenir une autre" ! Ont annoncé les organisateurs... < Supporteurs à louer, en voilà un métier d'avenir >, en fait c'est un peu comme faire "la claque" dans une émission de variété où personne n'a envie de rire...

     

    A demain mes ami(es). Merci de votre fidélité et n'oubliez pas "Et Op, un p'tit com pour Nettoue".

     

    krikri

    Yahoo!

    43 commentaires
  • Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient davantage ! (Sacha Guitry)

     

    chinoises-mouches.jpgAttention, Pékin limite à deux, le nombre de mouches autorisées dans les toilettes publiques...

    Et c'est très sérieux car de nouvelles normes viennent d'être promulguées par le comité en charge de l'image de la ville et rapportées très sérieusement dans la presse du mercredi de cette semaine : Donc sus aux mouches, la directive s'appliquant aux lieux d'aisance des jardins publiques, gares, aéroports, Hôpitaux, centres commerciaux et supermarchés, précise le quotidien "Xin Jingbao" (Nouvelles de Pékin).

     

    Parmi les autres normes arrêtés par le comté il ne devra pas y avoir d'accumulation d'urine ou d'eau dans les toilettes, dont les poubelles ne devront pas déborder.

    D'autres part, les déchets qui traînent devront être enlevés au bout d'une demi-heure au maximum, (un vrai casse-tête pour deviner l'instant où ils ont été posés et faire cet intéressant calcul) !

    Pékin, avait déjà lancé par le passé plusieurs campagnes d'amélioration de l'hygiène de ses toilettes publiques, notamment avant les jeux olympiques de 2008 : On y avait même jetés ses miséreux là où ils seraient le moins en vue !

     

                                                                              

     

    jacob-zuma.jpgEn Afrique du Sud, le pouvoir exige le décrochage d'un tableau pas comme les autres !

    Il s'agit de celui du président Jacob Zuma, qui le représente à la manière de Lénine, avec une zigounette bien en évidence, ayant déclenché la colère du pouvoir qui exige son enlèvement de Johannesbourg, là où il est exposé !

     

    Inspiré d'une célèbre affiche soviétique le tableau grandeur nature montre monsieur Zuma, exhibant ses parties génitales.

    Il a pour titre "The Spear", (la lance), Wouaaahhh, allusion à l'arme traditionnelle des zoulous et à la lance du logo de l'ANC, dont la branche militaire s'appelait "La lance de la nation" !

     

    Ce tableau est la pièce centrale de l'exposition du plasticien sud africain Brett Mirray, présentée jusqu'au 16 juin par la Goodman Gallery, lieu privé de Johannesburg, mais le parti présidentiel qui fête son centenaire cette année s'est indigné que son chef soit représenté d'une façon aussi scandaleuse et offensante et a sommé la galerie de décrocher l'oeuvre !

     

    (Vu la taille de l'objet de la controverse, je ne vois pas quant à moi matière à être offensé ) !

     

                                                                             

     

    Pour en rire !

    C'est un homme de 80 ans qui se rend chez son médecin.

    --- Docteur, lui dit-il, j'ai une petite amie depuis un mois, jolie et de seulement 20 ans !

    --- Et bien dit le médecin en souriant, je ne vois pas où est le problème?

    --- Ben voilà, le souci est que lorsque je vais dormir chez-elle, le premier j'y arrive bien, le deuxième ça va aussi !

    Le médecin surpris des prouesses de l'octogénaire insiste :

    --- Et alors ?

    --- Alors ? Mais vient le troisième où je commence à fatiguer et au quatrième je cale !

    --- Mais enfin à votre âge quatre fois de suite , est déjà  extraordinaire !!!

    --- Oui, mais ma copine habite au cinquième...

     

    A demain mes ami(es). Merci de votre fidélité et n'oubliez pas "Et Op, un p'tit com pour Nettoue"

     

    krikri

    Yahoo!

    59 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique