• Joséphina et le merle aux reflets bleus, (par Nettoue)

    Joséphina vit seule, depuis que Léon, mal remis de la "Sale guerre", où il banc-de-pierre.jpgprit une bouffée de gaz  s'en était allé : (Ceux d'en face pataugeaient dans la même boue et se vivaient la même misère, au nom d'intérêts dont la plupart du temps, à part ,ceux qu'elle enrichissait, en ignoraient la teneur).

     

    L'armistice avait arrêté le massacre,  autant inique  qu'inutile, comme ils  le sont tous, et Léon, en était revenu ... Il avait bien essayé de remettre sa vie d'avant en marche, mais devant le feu qui lui rongeait les poumons, et malgré son courage, il y  renonca tout à fait, un de ces soirs de printemps où la nature souriait de mille parfums ! 

     

    Il était assis sur le vieux banc de pierre usées, arrondis aux angles à force d'y soutenir les fatigues de dures journées passées aux champs, par plusieurs générations de Léon, Alfred, Armand....

    Quant à la fin du jour, étonnée de ne pas le voir revenir à l'heure de la soupe, Joséphina, s'était approchée de lui, le coeur étreint par la certitude de se qu'elle redoutait depuis des jours, et merle-bleu.jpg avant de s'effondrer en larmes, elle vit une chose surprenante : Un gros merle au plumage si noirs, qu'ils s'en échappait des reflets bleus, immobile à quelques centimètres de Léon, un peu comme s'il n'avait pas voulu le laisser seul jusqu'à l'arrivée de quelqu'un !

     

    Enfermée dans son chagrin, Joséphina n'y prêta guère attention par la suite jusqu'à se qu'elle  s'aperçut que l'oiseau venait chaque soir se poser à l'endroit où s'endormi pour toujours le poilu de la "Grande guerre". Alors, elle prit l'habitude de venir lui apporter des noix écrasées et diverses friandises, et bientôt de s'asseoir à coté de lui le temps de son repas !

     

    La première fois où elle ne le vit pas, elle eut de la peine, y pensa le jour et y retourna chaque fin d'après-midi . Et cela pendant plusieurs jours... Et puis un soir pas comme les autres, un de ceux où la nature se fait silence parfumé pendant que le soleil filtre tiède et apaisant à travers les charmilles de la cour, elle vit ça et là, quelques brins de pailles de mousse séchées et même de petits lambeaux de tissus, étrangement accrochée aux grands buissons d'aubépines à quelques mètres à peine du banc !

    nid de merlesElle s'en approcha à petits pas précautionneux et ravie, découvrit bien caché entre les branches épineuses un énorme nid où une ravissante Merlette grise, couvaient consciencieusement et surtout apparemment sans qu'aucune crainte ne se décèle dans son oeil rond. Vite, Josèphina retourna dans l'appentis se munir de noix et de maïs concassés et les posa sur le banc dans une jatte de bois.

    Heureuse, elle vit alors le beau merle aux plumes luisantes venir se servir et avant même d'y goûter s'en aller nourrir son épouse, qui ouvrit bien grand le bec à son arrivée.

     

    Joséphina, se retrouva un peu heureuse, bien sur Léon lui manquera toujours, mais elle avait  une famille maintenant, la première, puisqu'un vilain sort avait empêché qu'elle donna elle-même la vie !

    Comme une bonne aïeule, préparant une layette, elle accrocha un petit abreuvoir au milieu des églantines sauvages, mais continua à poser la nourriture là où Léon avait, elle en était sur, parlé au merle, qu'elle avait baptisé "Aimé", le dernier jour de sa vie terrestre.

     

    Comme dans toute les familles les petits deviennent grands et quitte un beau, jour, un vilain jour, plutôt; le nid familial... Joséphina pleura un peu mais Aimé et sa Merlette ne s'éloignèrent jamais beaucoup.

    Pendant, les rudes journées de l'hiver, Joséphina enleva deux lattes de l'avant toit afin de laisser le passage à ses protégés. Elle leur posa de la margarine de l'eau et des graines sur une des poutrelles du grenier à foin. Ils comprirent et vinrent s'y reposer et dormir, mais chaque soir, même lorsque le vieux banc de pierres usées se recouvrit d'une épaisse couche de neige, jamais "Aimé", n'oublia de venir s'y poser quelques instants.

     

    Le printemps qui suivit apporta une nouvelle grande joie à Joséphina, Aimé restaura son nid mais le coquin avait changé de Merlette, car celle de l'année précédente, charmé par , un Rambo de passage, doué pour se gonfler  la jabot, l'avait suivi sans un regard derrière elle !

    réedition)

     

    A demain mes ami(es). Merci de votre fidélité et n'oubliez pas "Et Op, un "p'tit com pour Nettoue".

     

    krikri

    Yahoo!

  • Commentaires

    90
    marie25
    Lundi 7 Janvier 2013 à 16:50

    COUCOU, 

    TRES JOLIE TON HISTOIRE.. Belle journée en vue..

    Avec les merles le printemps est en vue..

    DE GROS BISOUS..

    Tout va bien..

    89
    marie25
    Lundi 7 Janvier 2013 à 16:50

    Pas suivi..

    BIZZZ

    88
    BiBi l
    Lundi 7 Janvier 2013 à 16:50

    Bonsoir,

     

    Belle histoire ! Me promenant, je découvre votre blog, SYMPA !

    Je débute et suis super motivée…. Bon c'est le début, lol

     

    Bonne soirée, BiBi

    87
    Linda a guatire
    Lundi 7 Janvier 2013 à 16:50

    coucou ici tres chaud ce midi  34 degres  et la il est  19h50 et encore 27 ...

    je t envoie du soleil

    gros bisous *

    86
    DANIELLE
    Lundi 7 Janvier 2013 à 16:50

    bonjour Nettoue

    excellent après midi et profite après avoir écrit cette histoire emouvant dans tes mots oufffffffffffffff c 'est adorer ce que tu as poser ce que tu as réaliser qui bien sur le sujet esttristes sur certaines paroles Gazes qu elle horreur enfin le reste est beau

    bisous ton amie DAN

    85
    G.P. l
    Lundi 7 Janvier 2013 à 16:50

    Bonsoir chère Nettoue

    N'y aurait-il pas un peu "d'auto-biographie" dans ce récit ? En tout cas très belle histoire, touchante, émouvante et poétique, le tout écrit dans un style sobre sans être guindé, bien adapté à l'esprit du texte, une vraie réssite, bravo pour ce billet tout imprégné de vrais et bons sentiments.

    Grosses bises. Gilles.

    84
    Jeudi 27 Septembre 2012 à 15:40

    Merci voisin

    83
    Jeudi 27 Septembre 2012 à 15:30

    Coucou aussi Mentale, il fera surement beau en fin de semaine, courage !

    Bises

    82
    Jeudi 27 Septembre 2012 à 15:23

    Tu ne m'as pas laissé de lien, tu as du avoir un bug, je vais te rechercher

    Bises ma Danielle

    81
    Jeudi 27 Septembre 2012 à 15:16

    Plus touchante que triste, ma Mousse puisque Joséphina est heureuse

    Bisous et bisous

    80
    Jeudi 27 Septembre 2012 à 15:14

    Chez mon père je traversais  les Doubs en barque pour aller faire les courses de l'autre coté. C'était très plaisant !

    Bises mon cher Cricri que j'aime

    79
    Jeudi 27 Septembre 2012 à 15:09

    Bonjour Gilles

    Je ne crois pas, mais j'ai des nids de merles dans mon jardin et je veille sur eux !

    Bises mon ami

    78
    Jeudi 27 Septembre 2012 à 15:06

    A toi aussi Nouratin

    77
    Jeudi 27 Septembre 2012 à 15:02

    Mais voici ma Joséphina entouré d'oiseaux, elle ne sera donc jamais seule !

    Gros bisous ma Joëlle

    76
    Jeudi 27 Septembre 2012 à 14:59

    Merci Géo, tu aurais pjotographié cet oiseau là avec tentresse, je le sais !

    Bises

    75
    Mercredi 26 Septembre 2012 à 20:13

    Un joli conte dans son apparente simplicité. Il y a là une évocation de souvenirs lointains. Temps maudit de la Grande guerre. Amitiés. dinosaure80 

    74
    geo
    Mercredi 26 Septembre 2012 à 20:01

    bonsoir Nettoue..

    histoire pleine d'émotion..

    bravo...

    bonne soirée

    bises

    73
    Mercredi 26 Septembre 2012 à 18:38

    trop belle ton histoire, triste, mais bon comme toutes les histoire d'amour...moi je crois que c'était son mari qui était dans le merle!!!!kisss

    72
    Mercredi 26 Septembre 2012 à 18:31

    une histoire qui se termine bien

    malgré la mort de son époux

    elle a un bon  coeur cette femme

    ti bo ma douce

    •-~·*'Ś Ő Ń Ŷ Á'*·~-• 

    71
    Mercredi 26 Septembre 2012 à 17:39

    Gros bisous!

    70
    Mercredi 26 Septembre 2012 à 17:01

    Merci ma Nettoue pour cette histoire


     

     Bonsoir, hors de la maison toute la journée, je passe donc seulement maintenant. 

    Belle soirée et a bientôt.  Bisous > Rose rouge


     

    69
    Mercredi 26 Septembre 2012 à 16:29

    Ha j'te vois d'ici, promener ta Scarlette,

    en barque.

    Ohé du bateau, tout va bien à bord ?

    hihihi

    Bises.

    68
    Mercredi 26 Septembre 2012 à 16:17

    Bonjour ma Nettoue,

    Je ne l'avais pas lue cette histoire.

    Comme toujours, c'est très bien raconté.

    Un peu triste, on ne peut pas toujours rigoler.

    Bonne fin de journée, tendres bisous.

    67
    Mercredi 26 Septembre 2012 à 16:17
    66
    Mercredi 26 Septembre 2012 à 15:07

    bonjour Nettoue he oui c'est comme chez nous les humains parfois  il a change de merlette le coquin  bisous

    Marcel

    65
    Mercredi 26 Septembre 2012 à 14:18

    Une belle histoire un peu triste mais qui finit dans la tendresse !Le beau merle  adoucit la solitude de cette  vieille dame; bisous

    64
    Mercredi 26 Septembre 2012 à 11:56

    Merci pour ce conte... J'ai connu pas mal de ces anciens poilus, qui se retrouvaient à l'hospice de Verdun. Parmi eux, plusieurs gazés.....

     

    Bel après midi Bises x 2

    63
    Mercredi 26 Septembre 2012 à 11:41

    et ça y est ça repleut, pour une fois que j'étais en repos..

    en ce mercredi pluvieux, je passe te faire un petit coucou,

    bise

    62
    Mercredi 26 Septembre 2012 à 10:45

    Bonjour Nettoue,

    voilà qu'Aimé est revenu, ça fait plaisir....

    Le ciel est gris foncé et je pense qu'on va avoir droit à la pluie, bien que pour conjurer le sort, je viens d'étendre une lessive et au mieux, elle sera bien rincée (lol)

    Bisous

    61
    Mercredi 26 Septembre 2012 à 07:38

    Bonjour mon amie Nettoue c'est sous des larmes de pluie que je viens te souhaiter une bonne journée gros bisous

    60
    Mercredi 26 Septembre 2012 à 07:17

    Une belle histoire !

    Bisous

    Claude

    59
    Samedi 19 Mars 2011 à 08:12

    Je l'espèrais c'est pourquoi je te l'ai réservé

    Bisous

    58
    Vendredi 18 Mars 2011 à 23:33

    Une très belle histoire, de celles que tu sais raconter !

    Merci, Nettoue. J'ai beaucoup aimé.

    57
    Dimanche 13 Mars 2011 à 08:07

    Félicitations René, tu le mérite

    Je t'embrasse

    56
    Dimanche 13 Mars 2011 à 08:06

    Elle possède du charisme et du courage la petite Océane, tu peux être fière d'elle... Quelque part elle est devenue comme une nièce pour moi e d'autre !

    55
    Dimanche 13 Mars 2011 à 07:45

    En retrouvant une âme d'enfant...

    Bises Fanfan

    54
    Dimanche 13 Mars 2011 à 07:43

    Bon dimanche Mona et bisous

    53
    Samedi 12 Mars 2011 à 19:07

    Amuses toi et profites bien ma belle je t'embrasse

    52
    Vendredi 11 Mars 2011 à 22:43

    et douce nuit ma Nettoue :) bisous+++

    51
    Vendredi 11 Mars 2011 à 21:10

    C'est une très belle histoire que tu as racontée, comme un  conte de fées auxquels on veut croire ; bravo , j'aime beaucoup.

    Bisous

    50
    Vendredi 11 Mars 2011 à 19:59

    Quelle magnifique image, merci mon Cricri et mille bises à toi

    49
    Vendredi 11 Mars 2011 à 19:55

    Bonsoir Sousou et bon début de week-end

    Bisous bien sur

    48
    Vendredi 11 Mars 2011 à 19:54

    Bonne soirée et bisous Gégouska et merci

    47
    Vendredi 11 Mars 2011 à 19:51

    Dans bous, parfois rien à manger, une grande boucherie plus con que con... Je hais les guerres

    Bros bisous Pat

    46
    Vendredi 11 Mars 2011 à 19:49

    Je suis désolée pour ton père Claude, c'est dur souvent !

    Cela me plais bien que tu ai aimé ma petite histoire

    Bisous et bonne soirée

    45
    Vendredi 11 Mars 2011 à 19:46

    J'ai eu un nid de merles dans mon sapin deux années de suite voici trois ans maintenant !

    Je pouvais les approcher de près... Et puis les bébés ont grandis, j'ai laissé le nid mais ils ne sont pas revenus ! Mon copain FLB à le don de la déduction...

    Bisous à toi

    44
    Vendredi 11 Mars 2011 à 19:42

    On me torture tous les matins mais cela va mieux !

    Bisous ma Dgidgi

    43
    Vendredi 11 Mars 2011 à 19:41

    Alors cette fois tu l'as lu c'est bien ma belle elle rappèlle un peu d'enfance rêveuse

    Bisous Marie

    42
    Vendredi 11 Mars 2011 à 19:40

    C'est une belle e tendre histoire pour petits et grands !

    Le printemps arrive timidement ma bisontine

    Je t'embrasse et merci

    41
    Vendredi 11 Mars 2011 à 19:36

    merci Marc, c'est gentil à toi

    Bonne soirée

    40
    Vendredi 11 Mars 2011 à 19:34

    Cela me fait plaisir... Merci ma douce et bisous

    39
    Vendredi 11 Mars 2011 à 19:27

    Merci Lmvie

    Bonne soirée ma belle

    Bisous

    38
    Vendredi 11 Mars 2011 à 19:24

    On y retrouve un peu de ses rêves 'enfants et cela aide !

    Bisous mon ami

    37
    Vendredi 11 Mars 2011 à 19:21

    C'est gentl. Mes lecteurs ont aimé l'histoire aussi, cela me fait très plaisir !

    Bisous ma mie Mousse

    36
    Vendredi 11 Mars 2011 à 19:19

    Belle, triste et joyeuse à la fois tendre Eliane!

    Bises pour toi

    35
    Vendredi 11 Mars 2011 à 19:16

    Merci ma chère Solange. Je t'embrasse

    34
    Vendredi 11 Mars 2011 à 19:14

    merci Ramu, cela me fait bien plaisiBonne soirée aussi

    33
    Vendredi 11 Mars 2011 à 19:12

    Merci ma Sonya, c'es bien ainsi

    Bisous

    32
    Vendredi 11 Mars 2011 à 19:08

    Tu as des reflets bleus cher Marcel ?

    Bises à toi

    31
    Vendredi 11 Mars 2011 à 19:07

    Avec plaisir Bibi, viens quand tu veux !Comment te joindre, tu n'a pas laissé de lien. Il faut mettre des coordinées sur le com

    30
    Vendredi 11 Mars 2011 à 19:04

    Merci ma belle et des bisous

    29
    Vendredi 11 Mars 2011 à 19:03

    C'est sypa Covix merci de ton appréciation

    Bises

    28
    Vendredi 11 Mars 2011 à 19:00

    Bisous coucou et bonne soirée mon amie

    27
    Vendredi 11 Mars 2011 à 18:56

    Merci Tatarinette, un joli petit conte parfois fair retrouver son âme d'enfant !

    Boses ma belle

    26
    Vendredi 11 Mars 2011 à 18:53

    Gros bisous ma belle Mona

    25
    Vendredi 11 Mars 2011 à 18:51

    Merci aminette

    24
    Vendredi 11 Mars 2011 à 05:57

    très belle ton histoire Nettoue

    Pour te répondre, oui maintenant nous sommes bien Océane et moi

    on peut dire que maintenant nous sommes correctement installées

    Océane s'est fait des p'tits copains et rien n'a changé, elle va à la même école

    en somme tout va ......... bien

     

    bisous

    23
    Vendredi 11 Mars 2011 à 00:55

    bonjour voilà le blog2 est passé en privilège hier, merci de ton aide.

    passe un bon vendredi bises

    22
    Jeudi 10 Mars 2011 à 22:41

    Bisous en passant, copine - 

    21
    Jeudi 10 Mars 2011 à 22:28

    Un ptit coucou à Nettoue et de gros bisous+++

    20
    Jeudi 10 Mars 2011 à 21:15

    Que c'est beau!!!!

    19
    Jeudi 10 Mars 2011 à 21:12

    Bonsoir nettoue..petite visite après cette dure journée..On abandonne la taille des haies..trop de longueur..on va faire venir quelqu'un moi j'en ai marre!! C'est un peu vannée que je me rpomène sur les blogs ce soir..

    Bisous Nettoue

    18
    Jeudi 10 Mars 2011 à 19:34

    Bonsoir Nettoue,

    Une belle fable, merci pour de mement de tendresse...

    Bonne soirée

    Bises

    17
    Jeudi 10 Mars 2011 à 19:29

    Bonjour Nettoue,

    Superbe histoire !

    Bon blog ,et excellente journée.

    Ema2100 / Web3u2free

    16
    Jeudi 10 Mars 2011 à 18:32

    bonjour Nettoue les oiseaux c'est un peu comme nous non ?  hihi  bisous bonne soirée

    Marcel

    15
    Jeudi 10 Mars 2011 à 17:16

    ben j'ai beaucoup aimé

    je te souhaite une douce fin de journée

    14
    Jeudi 10 Mars 2011 à 17:08

    Oh,quelle tendre histoire!Merci,Nettoue et bonne soirée.

    13
    Jeudi 10 Mars 2011 à 16:50

    C'est une belle histoire, moi qui aime les oiseaux, c'est touchant.Bonne fin de journée,

    12
    Jeudi 10 Mars 2011 à 16:13


    Ton histoire est triste et a la fois joyeuse !  merci ma douce Nettoue


    Bonjour Amie FEMME-VASE.jpg
    Ce jeudi, Un ciel de nuages gris ... prêt à éclater en eau.
    bisous * et clic toujours

    11
    Jeudi 10 Mars 2011 à 15:56

    Bonjour ma Nettoue,

    Très belle histoire, elle m'a ému.

    Si cet oiseau peut apaiser sa peine, pourquoi pas.

    J'ai beaucoup aimé.

    Tu as l'art de captiver tes lecteurs.

    C'est toujours un plaisir de te lire.

    Je t'envoie de bonnes ondes et de gros bisous.

    10
    Jeudi 10 Mars 2011 à 15:48

    j'aime bien tes histoires,elles font du bien.... Bises et bonne fin de journée;

    9
    Jeudi 10 Mars 2011 à 14:09

    Charmante histoire...

    bisous

    8
    Jeudi 10 Mars 2011 à 10:46

    C'est un récit plein de tendresse merci Nettoue j'ai beaucoup aimé, je te souhaite une très agréable journée à ce soir :) bisous+++

    7
    Jeudi 10 Mars 2011 à 09:49

    Belle histoire... bonne journée à toi!

    6
    FLB
    Jeudi 10 Mars 2011 à 09:34

    Excellent, j'adore ce genre d'histoire "par Nettoue" !

    Quelle imagination, tirée peut être quelque part, d'expérience vécue

    Bisous

     

    5
    Jeudi 10 Mars 2011 à 09:08

    Belle histoire qui me touche d'autant plus que mes grads-pères ont été " gazés " au combat dans cette foutue Grande Guerre, décédés tous deux à l'âge de 73 ans,  et que mon père est en fin de vie actuellement, qqs jours ou semaines ....

    Bisous

    Claude

    4
    Jeudi 10 Mars 2011 à 08:46

    Hello Nettoue

    Bon ! le probleme , c'est que quand ceux d'en face veulent envahir ton pays , heureusement qu'il y en a qui se sacrifie pour le defendre. Quand mon pere à eu ce crabe , les méfaits de la guerre ont sans doute du  y etre pour quelque chose ...

    bisous

    pat

    3
    Jeudi 10 Mars 2011 à 08:41
    2
    Jeudi 10 Mars 2011 à 08:40

    Bonjour nettoue
    Je passe te faire un coucou aprés mon absence
    Bisous **

    1
    Jeudi 10 Mars 2011 à 08:08

    ha c'est une belle histoire,

    comme je les aime bien.

    Bises ma Nettoue.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :