• J'en reste pantoise

    coeur.jpgIl serait possible d'après le docteur Sam Parnia, de revenir à la vie même après la mort... Attention pas celle au bout de plusieurs mois et où les conjoints vous ont oubliés au point de vous avoir déjà remplacé et où les amis ont fini soit par se faire une raison, soit de vous pleurer, où de se frotter les mains après avoir penser "Un emmerdant de moins" ou encore "Chouette ! Je ne serai pas obliger de lui rendre le pognon qu'il m'a prêté ", non, bien sur mais après quelques minutes et même heures, après avoir été déclaré cliniquement "feu" ou "feue" !

     

    Selon ce médecin en charge du département de recherches sur la réanimation au "Stony University de New-York", il serait tout à fait possible de revenir à la vie après avoir été victime d'un arrêt cardiaque prolongé : Cette affirmation relayée par la BBC, vient d'ébranler les certitudes concernant les dommages irréversibles occasionnés par une privation d'oxygène, car après un arrêt cardiaque le cerveau (prévoyant et pas sot du tout) se mettrais immédiatement en hibernation !

     

    Pendant longtemps les médecins sont restés persuadés que si quelqu'un restait privé de battements du coeur pendant plus de 20 minutes le cerveau pouvait connaître des dommages irréparables, et bien c'est faux, affirme néanmoins le bon docteur Sam Parnis, qui affirme quant à lui que la chose peut être évitée grâce à des soins post-réanimation "tsoin-tsoin": lui il dit de bonne qualité bien sur !

    Il explique d'ailleurs cela dans on nouveau livre intitulé "Erasing Death", en affirmant qu'après que le cerveau ait cessé de  recevoir un approvisionnement régulier en oxygène, celui-ci ne se trouve pas pour autant endommagé tout de suite. En état d'hibernation, tel les ours, les marmottes et les politiques qui n'en font guère usage,  il repousserait  de lui-même son propre processus de décomposition !

     

    Voilà sans doute ce qui explique pourquoi après un arrêt cardiaque, Carol Brothers, une sexagénaire britannique, à pu revenir à la vie en dépit du fait qu'elle soit restée près de 45 minutes sans pouvoir respirer. "Nous savons qu'il y a des gens qui ont été ramenés cinq heures après leur leur mort et ont retrouvé par la suite toute leurs facultés", explique Sam, qui ajoute, la plupart des gens considèrent un arrêt cardiaque prolongé comme un synonyme de mort, ce n'est pas toujours le cas" !

     

    C'est naturellement une découverte d'importance mais qui sera volontaire pour la tester ?

    (sources multiples)

     

    A demain mes (ami(es). Merci de votre fidélité et n'oubliez pas "Et Op, un "p'tit com pour Nettoue"

     

    krikri

    Yahoo!

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :