• Et si ça c'était passé autrement...

    Et si ça c'était passé autrement... Et si nous laissions nos paupières se baisser, hésiter, s'alourdir...les brumes d'un léger sommeil nous envahir, nous plonger dans le rêve ? Il est gratuit, de ce fait accessible à tous, car il faut se laisser une part de rêve pour vivre son quotidien : Le réalisme ne suffit pas, il est pesant, sauf aux esprits matheux, dont l'imagination n'est qu'un hébergement à des colonnes de chiffres !

     

    Que Jésus soit le fils de Dieu, où même que celui-ci existe ou non,  est laissé à l'appréciation de chacun : Le monde actuel étant bien fait pour faire basculer les foi déjà chancelantes dans l'incrédulité...

    Qu'il fût un prophète, accompagné de disciples qu'il convainquit de le suivre en abandonnant tout y compris leurs familles, pour s'en aller porter la bonne parole, ne peut être mis en doute, trop de témoignages de son passage sur terre en témoignent... Des miracles lui ont été attribués... Des choses inexplicables arrivent parfois... Je n'en discuterai pas, mais on peut les voir autrement, aussi !

     

    Il était donc une fois, cet homme vêtu d'une longue tunique blanche foulant de ses pieds nus le sol de la Palestine... Il était donc ces hommes (les apôtres) le suivant inlassablement et ces foules qui l'écoutait parler subjuguées par l'étrangeté de ce qu'il leur disait ! Il fut un jour où après une longue marche sous un soleil de plomb, tous eurent faim.

    Certains avaient oubliés de se munir de provisions, où les dissimulaient parce-qu'ils craignaient le regard de ceux n'ayant rien,  s'efforçant à ne point songer aux affres de leurs estomacs.

     

     Alors que le prédicateurs que l'on appelait Jésus, s'arrêtait soudain le dos aux flots chantants de la méditerranée, instinctivement tous se groupèrent devant lui, le regards emplis d'une quête ne portant pas encore de nom si ce n'était celle d'un espoir et d'une réponse ! Alors l'homme que l'on pensait bizarre, un peu fou aussi, de cette folie croyant déjà à l'égalité et à la fraternité, fit un geste ressemblant à une bénédiction...

     

    Parmi eux se trouvait un enfant, un petit garçon, aux yeux couleurs de ciel changeants, qui sorti machinalement du pain et une pomme de sa poche. Alors qu'il s'apprêtait à manger, il sentit posé sur lui un regard triste aux couleurs non pas de ciel mais de misère et de famine : Gêné il s'arrêta, hésita, puis partagea son pain, entre chaque bouchée, il tendait la pomme au petit miséreux et bon an, mal an chacun d'eux croquait à tour de rôle une bouchée du fuit délicieux.

     

    Il arriva ainsi que les plus proche, remarquèrent leur manège et que beaucoup éprouvèrent de la honte, puis un pincement au coeur et que comme chacun se voulant aussi bon qu'un autre, sorti le pain, les noix et les pommes cachés au fond de leurs sacs et commencèrent à donner à ces autres...

    Tous furent rassasiés dit la bible, parce-que Jésus multiplia les pains ! Ce fut vrai et faux : Il n'en fit pas jaillir comme ça par magie, mais il y eut tout de même une sorte de miracle ce jour là, car sous son impulsion, des coeurs généreux sans le savoir, se révélèrent, inspirés par la foi émanant de ce prophète n'étant sans doute, qu'un homme comme les autres, davantage, pour tout ceux qui le veulent encore aujourd'hui !

    Et puis, la foi, quand on y ajoute du courage et de la générosité n'est-elle pas capable de soulever des montagnes ?

     

    Ben v'oui, il y a des jours comme ça, où  pensant,  encore plus, à une grand-mère très aimée, possédant tout cela de naissance, se mettait à genoux aux pieds de son lit pour dire sa prière chaque soir... même lorsqu'elle eut, plus tard, besoin de nous pour l'aider à se relever, j'éprouve le besoin de fermer les yeux pour écrire...

     

    A demain mes ami(es). merci de votre fidélité et n'oubliez pas "Et Op, une p'tit com pour Nettoue

     

    (réedition le 2 aout dans "Vous dire")

     


    Yahoo!

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :