• Et Aphrodite apparut...

    Et Aphrodite apparut...... D'une étrange façon, il faut bien le reconnaitre mais dans l'olympe de la Grèce de l'époque, l'on s'étonnait si peu !

    La sulfureuse déesse fut donc issue de la blessure faites à Zeus sénior, sur l'ordre de son épouse Gaïa la terre : Faut comprendre, son époux étant une vraie bête de sexe, procréait à tour de...bras, et là où il se trouvait. Gaïa, fit donc appel, à leur fils Zeus junior, afin qu'il castra son père avec une grosse serpette : De la mutilation jaillit alors, trois gouttes de sang, qui manque de chance pour elle, tombèrent sur son ventre, et donnèrent naissance aux Erynnies, (les trois déesses de la vengeance).

    Ensuite, le fiston, les testicules de papa en mains ne sachant qu'en faire sur l'instant les lança par dessus son épaule avec une grande désinvolture sans penser une minute que le vent qui passait par là, allait les transporter avec précaution jusqu'à la mer, où il les déposa mollement au niveau du cap Drepanan, au nord-ouest de la Sicile, juste aux pieds du mont Epyx.

     

    Ah! Comme les vagues se firent maternelles pour régénérer les pauvres choses ressemblant davantage à des loukoums surmontées d'un nem, le tout sortis et remis plusieurs fois du congélateur d'un restaurant chinois qu'aux attributs masculin d'un Dieu de l'olympe !

    Des soins vigilants emplis de tendresse et de reconnaissance pour tant de services rendus parvenant à redonner vie aux coucougnettes divines fit qu'elles se remirent à fonctionner et que mêlées à l'écume des vagues, le sperme qui en jaillit s'insinua dans le ventre de la déesse Océanide, qui bientôt accoucha d'Aphrodite ; (Voyez, en fait ce fut très simple) ...Vite pubère, la déesse s'empressa de séduire Zéphir, afin qu'il l'emporta à Cythère, où après une petite pause au cours de laquelle, grâce à ses talents innés, on la surnomma bien vite, "la déesse orgiaque": De là, elle se fit ensuite véhiculer à Chypre.

    Belle à damner un saint, chose dont elle ne se priva jamais, et plutôt gentillette de caractère, elle enchanta son monde de manière exceptionnelle. L'herbe grandissait et devenait plus verte sous ses pieds mignons, l'amour et le désir fleurissaient sur son passage, si bien qu'elle compta vite parmi les douze Dieux les plus importants de l'univers, avant qu'elle ne s'en devint plus tard, Vénus chez les romains, où un maladroit perdit sur l'île de Milo,  les chevilles qui lui maintenait les bras.

     

    Pas bêcheuse pour un sous, elle s'ingénia à faire naître l'amour et la folie des sens dans le cœur et  Et Aphrodite apparut...le... reste de ses copains Dieux et Déesses et surtout à s'unir, sans discrimination raciale aux terriens ! 

    Sur le mont Olympe, se nouèrent alors des liens d'amour et d'amitié au hasard des rencontres devant des coupes d'hydromel et de bonne nourriture intemporelle !

    Ce fut ainsi que pendant l'une d'elle, Aphrodite, fit la connaissance de son demi-frère Zeus junior.... L'amour fraternel aidant il lui présenta le prince troyen Anchise, avec qui elle eut une brève liaison, débouchant rapidement sur la venue au monde d' Enée, (très connu dans les mots fléchés   mille cases de certains magazines,), lequel fut sans que cela fut prouvé l'ancêtre des romains.

     

    Seulement, les conseils étant une chose et les goûts personnels une autre, Aphrodite épousa Héphaïstos, un autre ami de son frérot. Elle en eut également un bébé joufflu, Eros, représenté de nos jours dans les parcs à vocation culturelle, grassouillet comme le cul d'un porcelet et toujours muni d'un arc et d'une flèche dardée sur les passants.

    A l'image de sa mère, Eros se déplaçait presque toujours tout nu : C'était  d'ailleurs le cas de beaucoup, car d'une part le climat s'y prêtait et d'autre part la copulation y était plus aisée !

    Aphrodite, quant à elle, aimait le faire à cheval, car montant à cru, les poils des crinières lui procuraient  des orgasmes répétés.

     

    Son premier grand adultère se fit avec Hermes qu'elle aima passionnément au point de lui concocter un enfant pas ordinaire du tout, puisqu'il s'agit d'Hermaphrodite, un Dieu qui ne sera ni homme ni femme, mais les deux à la fois et lui procurera, étant d'une grande souplesse, le pouvoir de se faire l'amour tout seul...

     

    A demain mes ami(es), pour la suite et fin, des aventures d'Aphrodite-Vénus. Merci de votre fidélité et n'oubliez pas "Et Op, un p'tit com pour Nettoue".

    Yahoo!

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    22
    nettoue Profil de nettoue
    Vendredi 31 Mai 2013 à 17:33

    Josette

    Bonjour mon amie

    Ne pas aller sur ton blog me manque, es-tu en bonne santé ? Ceci dis, la vie sur l'olympe avait ses bons cotés : Ils avaient l'hydromel des beaux mecs, et nous pépère et le "mariage pour tous"

    Bises mon amie et bonne fin de semaine

    21
    Vendredi 31 Mai 2013 à 10:47

    En courant

    Bisous

    20
    Vendredi 31 Mai 2013 à 10:17

    Bonjour Nettoue!

    C'est passionnant, je te retrouve dans ce permier épisode, et je vais venir voir, ensuite, la suite....

    Bisous

    19
    Vendredi 31 Mai 2013 à 04:30
    vivrenchine

    Bonjour

    je pense que la pierre est unique ! en tout cas jamais vu avant

     

    Je te souhaite un très bon vendredi

     

    Nos amitiés bises  

     

    Qing&René

     

    18
    Jeudi 30 Mai 2013 à 22:33

    ""le pouvoir de se faire l'amour tout seul...""

    le futur de notre société après le mariage pour tous...comme les limaces

    bises

    17
    Jeudi 30 Mai 2013 à 19:58

    N'empêche, se faire reluire tout seul dans des conditions aussi idéales, c'est

    l'affaire du siècle...faut dire que sa maman était quand même une superbe salope, si Minous la Tringlette l'avait connue il lui aurait fait le coup de Nafissatou, c'est sûr...mais peut être qu'elle l'aurait tranformé en cochon pour lui apprendre à aller faire le beau à Cannes.

    Gros bisous.

    16
    Jeudi 30 Mai 2013 à 18:41

    Ils ne s'embêtaient pas dans ce temps-là, mais quelle progénitures il faisaient?. Bonne soirée.

    15
    Jeudi 30 Mai 2013 à 18:19
    petit coucou Nettoue Excellente soirée ti bo du jeudi
    14
    Jeudi 30 Mai 2013 à 18:04

    Bonne journée chez les popines

    Gros bisous bonne soirée .

    Renée (mamiekéké).

    13
    Jeudi 30 Mai 2013 à 17:59
    ami gegouska

    La mythologie racontée par toi est un véritable délice merci pour ce partage bonne soirée à bientôt chère Nettoue

    12
    Jeudi 30 Mai 2013 à 15:28
    11
    Jeudi 30 Mai 2013 à 15:26
    10
    Jeudi 30 Mai 2013 à 15:25

    Bonjour ma Netoue,

    J'adore la mythologie, mais racontée par toi, je suis captivée par ce que tu écris !

    Un peu barbare les acteurs. Ton interprétation est géante !

    C'est tout ma Nettoue.

    Je te souhaite une bonne fin de journée, tendres bisous.

    9
    Jeudi 30 Mai 2013 à 15:18

    bonjour Nettoue  castrage ala serpette dis donc  c'est pas folichon  hihi   a demain pour la suite    bisous

    Marcel

    8
    josette
    Jeudi 30 Mai 2013 à 12:24

    pas étonnant d'avoir des idées saugrenues quand on connait ça ..

    par contre y croire et prier pour que cela se fasse demande une naïveté que memes les cathos-nazis-fachos- n'ont pas!

    7
    Jeudi 30 Mai 2013 à 12:13

    Hello Nettoue

    Ca fait penser que cette civilisation a force d'avoir ete trop porter sur les amours saphiques ou homo a completement disparu à cause de sa décadence ..... et apparement certains veulent que notre nouvelle civilisation prenne ce chemin !

    Bisous

    Pat

    6
    Jeudi 30 Mai 2013 à 12:01

    J'aime ! Et le l'écris !

    Chapeau Nettoue

    Jean-Claude

     

    5
    Jeudi 30 Mai 2013 à 11:59

    Super ton histoire d'Aphrodite! Ils étaient en effet très portés sur le sexe, mais ce sont les hommes qui ont racontés ces histoires... pensant à eux bien sûr et cela les a fait rêver!

    La mythologie Grecque n'est pas plus riche que celle des romains, car ces derniers s'en sont emparés, et en ont rajoutés...

    Quand à Enée, il est je crois dans tous les mots croisés et flêchés, car c'est un nom pas long facile à caser.

    Merci pour cette "Elegie"

    Bises très grises et chargées de pluie!  Ce n'est  pas encore le printemps aujourd'hui!

    4
    Jeudi 30 Mai 2013 à 11:43

    Je ris... :)

    Elle était bien généreuse finalement... et sans Eros, la vie serait moins agréable.

     

    Bisous et douce journée.

    3
    Jeudi 30 Mai 2013 à 11:12

    La mythologie grecque est plus riche en"événements" que celle des romains... Bonne journée avec bises de nous deux

    2
    Jeudi 30 Mai 2013 à 09:43

    et bien, la version moderne de la mythologie héllène  me convient .

    Dommage que les dieux se gardent l' immortalité !

     je me demande si Dsk n' a pas quelques liens avec Zeus ?

     bonne journée

     bisous

    1
    Jeudi 30 Mai 2013 à 09:18

     

    Ha ben tu penses si Hermès est connu !

    C'est même recherché.

    hihihi

    Hermaphrodite c'est plutôt du genre Gay,

    très à la mode de nos jours.

    Bises ma Nettoue.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :