• Alerte enlèvement (fin)

    Lieutenant Luc Fisher (policier) par Nettoue

     

    luc fischer 2Subitement, Luc décida d'aller voir Mustapha au bureau de l'hôtel de ville, ou s'il n'était pas là, de faire un peu parler ses collègues, mais à peine l'idée lui vint-elle que son portable sonna : Il conduisait hors de la ville et Mireille le prit en main.

    --- C'est Chris, dit-elle, il te demande de ne pas chercher à voir Mustapha, et de faire le moins de bruit possible autour de l'affaire : Le challenge serait important et il t'attend à Ribeauvillé ! Joyce à été mise au secret après un appel de son mari.

    Que venait donc faire leur ami, affilié directement aux services secrets du ministère de l'intérieur dans une histoire d'enlèvement d'enfant ? Pourtant Luc, ne marqua aucun étonnement et prit le chemin du retour, après avoir seulement remarqué :

    --- Je trouvais déjà curieux que Mustapha ne soit pas venu sur place pour vois sa femme ... Mais bon ! Il rit et ajouta : Moi ma chérie, je serais déjà venu te chercher. Tu connais ma dextérité à cajoler tes blessures...

     

    Ce beau dimanche éblouissant de soleil se terminait en une fin d'après-midi noyée de questions encore sans réponse... Luc appuya sur l'accélérateur et mit le gyrophare en action... Le capitaine qui lui aussi avait tiré une croix sur sa journée de congé les attendait assez agité. A leur arrivée, il s'écria :

    --- Nous sommes dans la merde Luc, ton copain va t'expliquer...

    --- A-t-on des nouvelles d'Ali, Chris ? Le plan alerte enlèvement n'a plus de raison d'être il me semble, la petite ne risque rien !

    --- Tu en es venu bien vite à cette conclusion, dit Chris en s'approchant, et tu as raison. Ali, s'est rendu de lui-même. Il voulait seulement mettre Sandy hors des griffes de son frère, c'était indispensable pour ce qu'il avait enfin projeté de faire !

     

    Les trois hommes prirent place dans le bureau du capitaine, Mireille se tint un peu à l'écart, chris agentsans sa caméra, qu'elle ne pouvait pas encore manipuler correctement, elle se sentait un peu   en surcharge. Chris prit à nouveau la parole :

    --- Cela fait des mois que nous surveillons Mustapha, qui fait partie d'un réseau d'Al Quaïda, le rapt de la petite est tombé comme une pierre dans une mare aux canards, car nous voulions rester à les surveiller jusqu'à ce que nous ayons tous les éléments, mais chacun d'eux était sous la loupe !

    -- Et Ali, n'a pas enlevé sa fille uniquement dans un but de vengeance, n'est-ce pas ! Je m'en suis douté dès que j'ai parlé avec ses parents. Ils savent quelque chose... Bien sur, trancher entre leur deux fils n'est pas facile, mais j'ai senti que leur confiance allait à Ali. Où est-il ? Je veux lui parler et savoir où il a caché le petite . Il est certain qu'il ne voulait que la mettre hors de danger.

    --- Fais à ton idée, dit le capitaine, mais fais en sorte que ton enquête n'interfère pas dans celle de Chris. Ali est dans ton bureau sous la garde de ton partenaire. Ils ont joués aux dames en t'attendant, et rassures-toi on ne l'a pas passé à tabac !

    --- Tu lis trop de mauvais roman policier capitaine !

    --- Je peux venir s'enquit Mireille ?

    --- Bien sur, ta frimousse attendrirait une horde de talibans, sourit Chris, et puis lorsque tu n'es pas là il lui manque la moitié de lui-même à ton Adonis !

     

    Ali était assis et parlait avec Jim, Luc lui serra la main de la même manière que celle de son collègue, Mireille leur dédia son radieux sourire.

    --- Ma fille est en sécurité lieutenant et bien sur je ne lui ai pas fais de mal. Je n'en ai d'ailleurs jamais fais à personne. Il me fallait l'ôter des griffes de mon frère avant de le tuer, cet immonde salop !

    --- C'était une bonne précaution en effet, s'amusa Luc, et qu'est-ce qui vous a fait changer d'avis ?

    --- Vous pouvez me dire tu et me traiter de sale bougnoul, vous savez j'ai l'habitude !

    --- Et bien, je ne fonctionne pas comme ça et je te tutoierai si tu en fais autant. Je te présente MireilleMireille, l'amour de ma vie et elle ne fonctionne pas comme ça non plus, seulement nous ne sommes pas non plus des anges, et je n'hésiterai pas à écraser la sale gueule de bougnoul de ton frère si mes soupçons se révèlent exacts ! Ali, je veux t'aider, mais il faut que tu me fasse confiance et me dire où est ta fille. Après, tu me raconteras tout !

    --- Tu as l'air d'un type bien lieutenant, mais je ne te connais pas !

    --- On va faire comme ça, intervint Mireille, en allant s'asseoir à coté de lui, après avoir saisi au vol une paire de menottes dont elle connaissait l'emplacement, puis d'un geste vif, elle en fit claquer une partie à son propre poignet et l'autre à celui d'Ali.

    --- Comme ça, dit-elle gaiement, si tu crois que l'on va te tirer dessus, tu pourras me prendre pour bouclier humain .

     

    Luc secoua la tête, sa mâchoire s'était un peu crispée, certes, il se fiait souvent à son instinct, mais là il s'agissait de Mireille !

    --- Elle est gonflée, hein, dit Ali avec admiration.

    --- Oui, mon vieux elle l'est, et je t'avoues que j'ai une trouille de tous les diables en dépit de mon air fanfaron.

     

    Ali, se décida :

    --- La petite est à Sélestat, chez une cousine de Joyce, elle a tout fais pour m'aider à tenir le choc pendant six ans, mais à l'époque du procès, elle n'avait que quinze ans, elle avait peur et de toutes façons on ne l'aurait pas crue. C'est Mustapha et deux autres connards qui les avaient entraîné elle et son amie dans une tournante. La petite à pu s'échapper mais pas l'autre et elle en est morte. Je n'étais même pas avec eux, elle le sais, mais elle avait tellement peur qu'elle n'a rien dis et Mustapha n'a rien fais pour me dédouaner au contraire...On s'est trompé de frère tu comprends ?

    Elle a même réussi en trichant sur son âge à venir me voir en cachette avec son copain qui est gardien de prison à Ensisheim où j'ai purgé cette peine qui n'aurait pas du être la mienne !

    C'est aussi elle, qui m'a expliqué que Sandy était ma fille !

    --- Et ton frère te faisait chanter... Si tu faisais appel et rétablissais les faits, il s'en prenais à la petite c'est ça ? Et tu as renoncer à tuer Mustapha pour ne pas être à nouveau séparé d'elle, c'est ça ?

    --- Oui, lieutenant, Carine et son copain voulaient nous aider à fuir en Algérie après...

     

    Mustapha, et son réseau furent arrêtés quelques semaines plus tard. Grâce à l'appui du procureur Masson, l'ami du père de Mireille, le jugement fut réviser et Ali put voir grandir sa fille aux cotés de sa mère.

     

    A lire ci-dessous : Français à vos pompes ! Merci


     


    Yahoo!

  • Commentaires

    40
    Jeudi 23 Février 2012 à 16:51

    Et j'en suis bien contente

    Biusous

    39
    Mercredi 22 Février 2012 à 16:28

    Je suis revenue...

    38
    Mardi 21 Février 2012 à 17:49

    J'aime que àa finisse bien :

    Gros bisous mon voisin

    37
    Mardi 21 Février 2012 à 17:44

    Je l'ai préfère comme ça, les fins tristes me stresse, alors comme j'ai le choix

    Bisous ma Zaza

    36
    Mardi 21 Février 2012 à 17:39

    Bonne journée Cerise

    Bisous

    35
    Mardi 21 Février 2012 à 17:35

    Bonne soirée et bisous

    34
    Mardi 21 Février 2012 à 17:35

    Merci, cela me fait plaisir !

    Je t'embrasse mon amie

    33
    Mardi 21 Février 2012 à 17:29

    Je sais que tu les aime bien ! Oui il géle un peu mais les journées sont belles

    Bises

    32
    Mardi 21 Février 2012 à 17:26

    Mais oui, il faut punir les méchants

    Bises

    31
    Mardi 21 Février 2012 à 17:24

    Un polar ça change des nouvelles de la politique bien que l'on ai du mal à y échapper

    Bonne soirée Tiot

    30
    Mardi 21 Février 2012 à 17:22

    Et des années de prison à la place d'uèn autre !

    Bises Solange

    29
    Mardi 21 Février 2012 à 17:20

    J'ai un faible pour lui moi aussi !

    Bises ma douce

    28
    Mardi 21 Février 2012 à 17:16

    C'est appêtissant j'aime toutes sortes de farines autre que le blé !

    Bises Yvon

    27
    Mardi 21 Février 2012 à 17:11

    V'oui, c'est comme ça que beaucoup aime" à contrario de l'actualité

    Bisous

    26
    Mardi 21 Février 2012 à 17:09

    Moi non plus, c'est pour ça que j'en ai fais un sale bonhomme !

    Bisous

    25
    Mardi 21 Février 2012 à 17:01

    Je pense ce que je dis Francine tu me connais !

    Bises à toi

    24
    Mardi 21 Février 2012 à 16:57

    Merci ma douce ! Tu reviens quand ?

    Gros bisous

    23
    Mardi 21 Février 2012 à 16:55

    Tu connais Ribeauvillé ! Le vognoble a beaucoup de charme c'est vrai !

    L'essence à déjà augmenté en Belgique et cela va se répercuter partout !

    Bises Chantal

    22
    Mardi 21 Février 2012 à 16:52

    Je préfère aussi et c'est ce que j'ai fais la dernière fois mais c'est beaucoup de temps pour le mettre en ligne !

    Merci Cerise et bisous

    21
    Mardi 21 Février 2012 à 16:49

    C'est souvent le cas et la justice a toujours du mal à reconnaitre ses erreurs

    Bisous Mamoune

    20
    Mardi 21 Février 2012 à 06:43

    Ouf ! ca finit bien !!!

    Bon mardi.
    Bisoux aux crêpes.


    19
    Mardi 21 Février 2012 à 04:20
    Bonjour je te souhaite un très bon mardi nos amitiés bises René
    18
    Lundi 20 Février 2012 à 20:53

    encore une injistice, par manque de compétences, mais ici tout fini bien , mais quand même!!

    j'adore les policiers, j'aimerai tant pouvoir en ecrire comme toi, à chacun ses talents..n'est-ce pas...gros bisous, ma Nettou...

    Mamoune

    17
    Lundi 20 Février 2012 à 20:28

    haletant , comme d'hab j'ai tout lu en même temps , bravo pour l'imagination

    bonne soirée

    bisous

    16
    Lundi 20 Février 2012 à 20:02

    Bonsoir chère Nettoue, voilà une histoire qui se termine et Ribeauvillé est une si jolie ville. Pour les pompes, ben vi il va falloir marcher, pédaler.. et ainsi il y aura moins de crises cardiaques pour cause de surcharge pondérale lol

    tout plein de bisous et merci pour ton humour.

    chatou

    15
    Lundi 20 Février 2012 à 19:47

    Ce sont les épisodes que je préfère... Merci, Nettoue.

    Bisous et douce soirée.

    14
    Lundi 20 Février 2012 à 19:00

    Merci Nettoue pour les c ompliments

    Je te souhaite une bonne soirée, bisous

    13
    Lundi 20 Février 2012 à 18:41

    C'est malheureux à dire mais je ne le sentais pas, ce Mustafa.

    Alors j'aime autant que ça finisse comme ça.

    Gros bisous.

    12
    Lundi 20 Février 2012 à 18:02

    bonsoir Nettoue

    ah lalalala..

    mais tout est bien qui fini bien...

    pas mal....

    bises

    11
    Lundi 20 Février 2012 à 17:40

    oui, ça remplace notre pain;

    ils en ont plusieurs sortes selon les farines utilisées et les régions;

    certains sont frits;

    bonne soirée, Nettoue

    10
    Lundi 20 Février 2012 à 17:28

    Bonsoir ma Nettoue,

    J'adore Luc en douceur et hop, il attrape les méchants.

    Je suis contente pour la petite.

    Tout fini bien. Tu devrais écrire des livres, ils passeraient comme feuilleton à la TV.

    Je ne te le dis pas pour rire, lance-toi, tu écris vraiment bien.

    9
    Lundi 20 Février 2012 à 15:59

    Tout se termine bien, mais il a quand même eu une peine inutile.Bon début de semaine.

    8
    Lundi 20 Février 2012 à 15:10

    salut

    quelle histoire encore

    Enfin ca finit bien

    bonne soirée

    7
    Lundi 20 Février 2012 à 14:56

    bonjour Nettoue   bon on a pas a se plaindre ça se termine bien hihi  bisous

    Marcel

    6
    Lundi 20 Février 2012 à 12:21

    Bonjour  Nettoue, ah un polar,  merci
    Gelées nocturnes, un léger tapis de neige, 
    la journée devrait être ensoleillée..., bisou et belle journée

     

    coeur ligne champfleuricom

    5
    Lundi 20 Février 2012 à 10:36

    Super, j'ai adoré. Dommage que ce soit fini.
    Bonne journée Nettoue

    4
    Lundi 20 Février 2012 à 10:26

    bonne journée bises

    3
    Lundi 20 Février 2012 à 09:38

    mince , je reviendrai car je m'en vais directement pour la journée

    Bretagne ...bretonne
    bonne semaine qui commence avec un ciel bleu azur
    bisous++
    2
    Lundi 20 Février 2012 à 09:14

    Une intrique qui se termine bien en somme...!!! Bisous ma Nettoue.

    1
    Lundi 20 Février 2012 à 08:39

    Ouf .... La fin soulage ! !

    Bisous

    Claude

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :