•  

    J'y va-t-y, j'y va-t-y pas ?Trêve de chochoteries Nicolas, bien sur que vous avez dans l'idée de tenter à nouveau votre chance depuis que vous vous fîtes jeter comme le premier clampin venu, tenez comme un  Méléchon, quelconque ou presque, c'est tout dire... Bien sur aussi qu'il fallait pour cela que vous sentiez un courant favorable se dessiner autour de votre candidature et il l'est le coquin, il l'est même de plus en plus fortement, depuis  que l'indigence d'idées de vos anciens apôtres devient une évidence nationale, (Elle n'atteint pas encore celle du PS, mais elle s'en approche) et ce n'est pas Fillon le croque-mort triste, revanchard et boudeur ou le chef mitigé de l'UMP, qui ont une chance de changer le climat.

     

    Bref, je lis sur le "Figaro", que vous ne faites plus mystère de vos intentions, qu'en sous entendus, vous bavez d'envie de prendre votre revanche sur celui qui préfère doubler des frais de transports  que de vous prendre dans NOTRE avion présidentiel pour aller louer l'oeuvre et la vie exemplaire de monsieur Mandela (Je ne me prononcerai pas à ce sujet parce-que cet homme je ne le connaissais que par opinions forts différentes ma foi) : Les uns congratule sa vie, d'autres prétendent qu'au bout du compte l'Apartheid, fut aussi meurtrière dans un sens que dans l'autre : Toujours est-il que si nos dirigeants depuis moult années n'avaient pas eu la sale manie d'aller s'occuper des choses d'ailleurs nous n'aurions pas présentement deux nouveaux soldats français  morts, à additionner aux autres !

     

    Re bref, donc dans son édition datée de jeudi "Le Point", reprend les mots que Nicolas Sarkozy prononce désormais ouvertement devant ses visiteurs : Ils sont grandioses, j'vous jure jugez par vous même : La question n'est pas de savoir si je veux ou ne veux pas revenir, je ne peux pas ne pas revenir, je n'ai pas le choix, c'est une fatalité, oui une fatalité... Voyez hein qu'il est bien un Messie en gestation Nicolas et nous ferions bien de nous en souvenir... Il y a quelques mois déjà, n'affirmait-il pas "Il y aura un moment où malheureusement la question ne sera plus : Avez-vous envie ? (petit coquin de manipulateur va, vous n'attendez que cela),mais avez-vous le choix ? Dans ce cas évidemment je serai obligé d'y aller, pas par envie, mais par devoir , (j'sais pas vous, mais moi cela m'étreint l'intérieur, tant de bravoure) oui par devoir parce-qu'il s'agit de la France !!!

     

    Comme c'est grand tout ça quel altruisme dans ce renoncement à une vie paisible, mais il me semble que dans ce beau sac d'embrouille, le nouveau Messie oublie un peu vite Marine Le Pen...

     

    A tout bientôt mes ami(es), je vous embrasse

     

    (publié le 13 décembre dans "Actu-info")

     

     

    Yahoo!

    32 commentaires
  • Ratisser jusque dans les caleçons...

    Et tout ça pour tenter de faire oublier à la France que la promesse phare du roi des affabulateurs, à savoir la "descente de la courbe du chômage devant commencer à la fin de l'année" est d'une indigence et d'une imbécilité innommable !

     

    L'on a beau y être soumis depuis 18 mois, cette fois ci la ficelle est un peu grosse et surtout très dangereuse, car Corne de bouc, il n'est donc pas venu à l'idée des cerveaux atrophiés du gouvernement que pénaliser à ce point les consommateurs de putes va faire grimper le niveau des viols, sans compter les effets secondaires que vont subir les moins atteints, car certaines pratiques vont trouer encore davantage le gouffre de la SECU : Dame les entorses du poignets, et les frustrations diverses conduisant aux dépressions des enragés des porteurs de (Kangourou), ça va lui  couter des sous ça : Enfin quand je dis "lui couter", je veux dire nous couter, bien sur !

     

    Il semblerait que l'on va indemniser ces dames mises au chômage, soit cela part d'un bon sentiment, mais je me demande si la chose va être un simple forfait ou au contraire calculer aux nombre de passages dans l'outil de travail, et dans ce cas comment le mesurer ? A l'usure dudit objet, car je doute fort qu'elles en tiennent le compte, d'ailleurs comment ? La plupart ne connaissent pas un mot de français !

     

    A tout bientôt mes amis, je vous embrasse

     

    (publié le 6 décembre dans "Pauvre monde")

     

    Respect et tristesse, vous avez été un grand homme monsieur Mandela, un de ceux de la race des "vrais héros"

     

    Yahoo!

    40 commentaires
  • Où, Pépère compte pour du beurre !

     

    Le secrétaire d’État américain John Kerry a confirmé jeudi un accord avec Moscou sur un projet de résolution encadrant le désarmement chimique syrien, accord, qualifié de "percée historique" par le département d’État. (Et cela sans guerre supplémentaire car il est visible qu'aucun pays n'a suivi Pépère dans ses espoirs autant guerriers qu'espoir de remontées dans des sondages catastrophiques , ceux-ci étant très visiblement jugés  niais, et sans aucune valeur stratégiques dans l'immédiat).

     

    "Nous sommes arrivés à un accord en ce qui concerne la résolutions sur la Syrie, a déclaré Kerry à la presse et nous procédons aux derniers ajustements sur le texte. Nous espérons que ce processus avec (l'Organisation pour interdiction des armes chimiques et l'ONU et sa résolution, peut désormais avancer et permettre le démantèlement des armes chimiques syrienne, a-t-il ajouté, tout heureux de la prouesse !

     

    Le projet de résolution dont l'AFP a obtenu une copie prévoit la possibilité pour le conseil de prononcer des sanctions à l'encontre du régime de Assad, si le plan de désarmement chimique n'est pas respecté. (Il ne précise pas la nature des sanctions, sans doute parce-qu'il n'a pas été réfléchi jusque là !) Pn sait seulement qu'elles ne seraient pas automatiques, car en cas de violation des engagements il faudrait encore que Barak et Vladimir  engage une seconde résolution !!!, ce qui laisserait à Moscou allié de Damas, un droit de regard et une possibilité de blocage. (En bon langage franc-franc-comtois, cela n'est pas loin de vouloir dire "En fait remettez-vous comme t'étais", de toutes manière une "mauvais accord vaut mieux qu'une nouvelle guerre" !

     

    le ministre russe des Affaires étrangères Serguei Lavrov avait auparavant confirmé un accord contraignant et exécutoire. Selon un responsable du département d’État, il s'agit d'une percée obtenue par la diplomatie : "C'est historique et sans précédent, "a-t-il répété tout content de lui...

     

    Et pendant ce temps là, je me demande pourquoi notre ministre Fabius fut exclu des pourparlers et accords ? Enfin non, je ne me le demande pas vraiment, puisque le président de 23% des français n'y a pas participé non plus !

    (sources médias internet)

     

     A demain mes ami(es). Merci de votre fidélité et n'oubliez pas "Et Op, un p'tit com pour Nettoue")

    (Merci pour l'image Cricri)

     

    (publié le 27 septembre dans "Actu-info"!

     

    Yahoo!

    30 commentaires
  • La France est pleine d'idées !

    Il semblerait que dans un domaine qui fait particulièrement sourire les français et envoie aux USA,  les fraudeurs en prison les restaurants et brasseries détiennent la palme d'or d'un Art made in France très particulier !

    Par profit certes, mais souvent aussi par jeu et bravade, (monsieur Chirac, n'a-t-il pas reconnu avoir, au temps de sa jeunesse, sauté la barrière pour prendre le métro) ?

    Pour autant, trois euros par ci et 10 par là, en liquide bien évidemment, continue à reprendre au fisc ce qu'il ne se gêne pas pour délester sans vergogne le brave pèlerin !

     

    Sans se faire prier mais sous le couvert d'anonymat, plusieurs restaurateurs ont même montré aux journalistes auteurs de ce reportages  comment ils s'y prenait pour par exemple faire disparaitre après encaissement  une bouteille ou un repas déjà facturé sur une addition informatisée remise à un client.

    Plus fort encore, et pour mieux appâter le "déjà presque conquis", lors d'un salon professionnel, une démonstratrice n'hésite pas à mettre en avant la facilité à l'évaporation dans ses  caisses enregistreuses.

     

    En octobre dernier, des policiers ont interpellé le patron malchanceux , d'PMC-Gervais, accusé de commercialiser un logiciel "permissif", conçu pour minorer automatiquement les recettes qui s'en être traquées sont malgré tout dans le collimateur des vérificateurs :

    Cette fraude bon enfant ne concerne pas seulement les petits établissements précise un "pompeur spécialisé es-impôts en ces termes : Dans un trois étoiles une addition de 400 euros payée en liquide par un japonais peut être tout aussi vite annulée après qu'il l'aie réglé et empoché le reçu !

     

    Compte tenu du peu d'effectifs consacrés à ce secteur, la probabilité d'un contrôle est très faible, une fois tous les dix an environ, selon un spécialiste... (Remarquons, que l'on nage au sein de spécialistes pas très convaincants) !

    Il semblerait même qu'à ce jour aucun gouvernement n'ait osé demander aux entreprises de déclarer le logiciel qu'ils utilisent : Dès lors, les pauvres petits "guette au trou", sont obligés de se rabattre vers l'épluchage des recettes en traquant les incohérences, (ratio, titre-repas, espèces, cartes bancaires, comparaison du poids du bœuf livré et de celui des steak-frites etc...De la gnognotte quoi ! De la gnognotte compliquée et qui prends un temps fous à ces pauvres contrôleurs verts de frustration.

     

    Mais pas de panique si le "Black" est estimé à plus de 10%, le  débrouillard, non le fraudeur sera soumis à une proposition de rectification, laquelle débouche généralement sur rien... puisque  gérée par une commission départementale où siège un maximum de commerçants...

     

     A demain mes ami(es), merci de votre fidélité et n'oubliez pas "Et Op, un p'tit com pour Nettoue".

     

    (publié le 24 septembre dans "Actu-info")

     

    Yahoo!

    28 commentaires
  •  

    Notre police n'est pas contente...

     

    Hier lundi, elle l'a montré en faisant la grève des contraventions pour ce qui concerne les petits délits : Ces gens ne sont pas heureux et à leur place je ne le serais pas non plus, car avoir un brasseur de vent pour ministre de tutelle n'est pas une sinécure !

     

    C'est vrai qu'avec son allure volontaire et conquérante, il fait plutôt altier, Manu, et que ce n'est pas donné à tous le monde, (Pépère se joue les Rambo et chez-lui cela ne fait qu'aggraver les choses)...

    Malheureusement, il ne sait pas mener ses troupes le bel hidalgo, la stratégie je ne vois que Napoléon pour l'avoir eu en naissant, la stratégie, ça s’apprend, il faut plancher dessus et ce n'est pas en jouant les kangourous à travers le pays, que l'on peut prendre le temps d'aligner ses soldats de plombs sur sa table de cuisine...

    De plus, il faut avoir des idées, or le ministre de l'intérieur n'en à pas ou que des mauvaises, la dernière surtout, car son fameux pacte n'a fait qu'intensifier les rivalités marseillaises,  choquer les français en laissant venir autour de la table des mis en examen et faire prendre les défenseurs de l'ordre public pour des andouilles ayant besoin de béquilles pour affirmer leur autorité !

     

    Pour autant, ce n'est pas trop contre lui que cette grève, (la seule qui leur doit permise), était dirigée, mais contre l’ineffable nounou Taubira, qui avec sa nouvelle réforme va en plus des lois anciennes permettant aux délinquants et récidivistes de ne faire que le tiers de la moitié du quart, de leur peine, de ne plus en faire du tout ou presque !

     

    "Nous souhaitons nous rapprocher de la population pour faire connaitre nos difficultés, de même que les risques liés à cette réforme pénale, aux contraintes budgétaires et au manque d’effectifs" à expliqué le secrétaire général d'Alliance, Jean-Claude Delage, au micro de France Info : Par ailleurs, signes de leurs inquiétudes, quatre syndicats, Unité SGP police, Unsa police, SCPN commissaires, SCSI cadres et l'Union syndicale de magistrats ont demandés à être reçus par le ministre de l'intérieur et la garde des sceaux !

     

    A mon avis de citoyenne toute simple, cela ne servira à rien tant que l'on ne laissera pas la police faire son boulot, c'est à dire tant que l'on donnera systématiquement ou peu s'en faut,  raison aux voyous contre elle !

    Ils peuvent prendre de gros cailloux sur le nez, des coups de pieds dans les testicules, de couteaux n'importe où, se faire tuer, l'on dira malgré tout que c'est parce-qu'ils n'ont pas été assez poli, ont humiliés les pauvres mamours en leur demandant plusieurs fois de suite des papiers qu'ils n'avaient pas : Pensez, outrager à ce point des clandestins et revendeurs de drogue est inadmissible, cela les mets si mal à l'aise qu'ils en deviennent méchants, faut comprendre, m'enfin !

     

    Quant à les bousculer pour arriver à leur passer les menottes lorsque les délinquants viennent de leur  taper dessus, ou de maltraiter un passant pour le dévaliser, alors qu'un malicieux quidam filme la scène, la chose n'est pas pensable dans un "État de droit", comme le notre !

     

    A demain mes ami(es). Merci de votre fidélité et n'oubliez pas "Et Op, un p'tit com pour Nettoue".

     

    (publié le 10 septembre dans "Actu-info")

     

    Yahoo!

    28 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique